lundi, 24 février 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......


seynicopa

L’Alliance pour la République (APR), affiliée à la majorité MRN au pouvoir et dirigée par le MNSD Nassara, n’est pas du tout satisfaite du déroulement du processus électoral.

Elle l’a fait savoir à travers une lettre adressée, le 3 octobre, au premier ministre Birgi Raffini, également président du Conseil national de dialogue politique (CNDP). Dans la lettre signée par son porte-parole Ousseini Salatou, et qui a l’allure d’une saisine en bonne et due forme, l’APR a d’abord tenu à rappeler les inquiétudes qu’elle a déjà exprimées, depuis l’installation du Bureau de la Commission électorale nationale indépendante (CENI). Elle a ensuite exprimé ses préoccupations par rapport à « la lenteur du processus  notamment le fichier électoral biométrique », et a enfin souligné ses nouvelles inquiétudes.

« Aujourd’hui, nous nous rendons compte que malgré nos mises en garde, les problèmes restent entiers, notamment en ce qui concerne :

  1. La délivrance des pièces d’état civil qui n’est pas effective dans presque toutes les régions du Niger notamment à Tillabéry et à Dosso où elle est à moins de 50% des prévisions de la CENI.
  2. Les commissions administratives qui devraient être installées au plus tard le 2 septembre 2019 ne le sont pas encore.
  3. Le démarrage de l’enrôlement biométrique est encore incertain eu égard au non-respect de la date du 1er octobre 2019 ». Alliance pour la République (APR)

C’est au regard de ces préoccupations que l’APR a estimé, dans sa lettre au chef du gouvernement, « que si des mesures idoines ne sont pas prises à temps, la CENI risque de compromettre l’organisation des élections ainsi que les délais constitutionnels ». C’est pourquoi, Seyni Omar et ses alliés ont sollicité la convocation d’une réunion ordinaire du CNDP, « à l’effet de procéder à l’évaluation des activités de la CENI notamment en ce qui concerne la mise en œuvre effective de son chronogramme ».

L’APR conforte l’opposition politique

Cette position de l’APR met dans une mauvaise posture  la majorité au pouvoir à laquelle elle est pourtant affilée. L’APR qui participe pourtant au processus également à travers le CNDP et la CENI, conforte surtout l’opposition politique qui ne cesse d’alerter sur les risques d’un processus électoral non inclusif et des élections tronquées à l’avance.

En se mettant en porte à faux avec les déclarations du gouvernement, de la majorité ainsi que de la CENI, qui soutiennent tous que le processus électoral se déroule normalement, l’APR confirme les prémisses d’une crise électorale au même titre que le FRDDR et le Front patriotique, les deux fronts de l’opposition.

Il reste à savoir si les préoccupations de l’APR seront prises en compte par le régime afin d’atténuer les menaces de contestation du processus en cours et les résultats des prochains scrutins. Certes les positions de l’APR et celles de l’opposition, divergent sur certains aspects, mais participent à amplifier les doutes sur la régularité des prochaines échéances électorales pourtant décisives pour le pays. L’opposition politique exige avant tout un dialogue politique national inclusif et une nouvelle révision du Code électoral, alors que l’APR ne se préoccupe que des conditions dans lesquelles se préparent le processus qui va conduire aux élections générales de 2020 et 2021. C’est le cas de le dire, à l’allure où vont les choses, le processus électoral est mal parti…

Ikali (Actuniger.com)

 

Commentaires  

+1 #1 Sidi 05-10-2019 13:34
Normalement cette APR doit se retirer de la mouvance. Elle doit d'assumer.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 SG Cheguevara Révolutionnaire 05-10-2019 14:21
Albora Seyni assume et récolte l'inconséquence que tu as semé.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Aboubacar Moussa 05-10-2019 14:24
Dis donc mais vous avez mis du temps là !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Lawan Magagi Dan Gogo 05-10-2019 15:34
Hum je commence même à avoir confiance au PNDS,
toi MNSD qui a trahi tout un peuple pour soit disant décidant ou bien haut représentation alors l'histoire vous rattrape.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 attention 05-10-2019 15:50
Mr SEYNI Oumarou vous avez assumé votre ralliement à la majorité, donc vous devriez savoir qu'en abandonnant votre position d'opposition ( qui n'est d'ailleurs pas péjorative ) vous devrez assumer de ne plus être pris au sérieux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Soni 05-10-2019 18:00
Monsieur Seyni et compagnie, vous n'etes plus credible pour dire ce qui va ou ne va pas. Fermez vos clapez car vous n'avez rien de bon a dire a vos militants et aux nigeriens a qui vious avez tourne le dos pour vous inviter au mangeoire de issoufou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Adamou Ali Eddine 05-10-2019 18:31
La situation du MNSD est trop bizarre. Un pied au pouvoir, un pied à l'opposition. La recherche du gain facile n'est pas facile !
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Balagui Abdou Mahamane 05-10-2019 18:32
Seyni Omar se fout du restant des militants.les députés mnsd ont voté la loi consacrant la modification du code électoral non?
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 Hum 05-10-2019 19:44
Maintenant qu ils se sont rassasiés, les intestins se sont un peut durcis et ils vont se contredire quand leurs intestins se fragiliseront.
Guri a la solution à mouches, leurs couper le jus.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Dan Asali 05-10-2019 21:08
Fait gaffe Koday Mabudin Wahala, Tu attends quoi pour quitter la mouvance? Tu as toujours FAIM?
Ou bien c'est une autre strategie pour liquider l'APR?
SACRE DAN GAJERE??????? :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #11 @tchédiabakari 06-10-2019 05:23
C'est le journaliste qui s'exprime de la sorte ou c'est l'apr? Du coq à l'âne.
2020-2021 c'est demain, on connait qui aime le niger oui et qui cherche là où mouiller ces intestins fragile et secs en son temps
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 Gajerenhange 06-10-2019 12:00
Haba Seino! Où étiez-vous quand des acteurs de la société civile étaient embastillés, réprimés et mis au gnouf pour un oui ou un non pour une cause noble?
Yanzu, haka ne! kay maï baban suna biyu, tawey da sunan Calife Omar. ka fito kama bakka nan a Niger. Bâ kumiya ko!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #13 Ousmané 06-10-2019 23:16
Rien n'est impossible dans la démocratie nigérienne qui n'a aucune référence au monde. L'unique en son genre.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #14 tounani 07-10-2019 08:09
apparemment gouri n'a pas pu disloquer le MNSD mais il l'a mis 6 pieds sous terre. :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 COMMANDANT 07-10-2019 08:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Adamou Ali Eddine :
La situation du MNSD est trop bizarre. Un pied au pouvoir, un pied à l'opposition. La recherche du gain facile n'est pas facile !

Ca S'appelle caméléon équilibriste......
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #16 Citoyen 07-10-2019 08:50
Le prochain remaniement fera sauter les ministres de l'APR du gouvernement ensuite s'en suivera le delogement de tous leur cadres placés au hautes fonctions , c'est ce que nous avons appris avec le système gouri :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #17 COMMANDANT 07-10-2019 09:17
seyni "gageré" a versé tous les militants dans le désarroi en les plongeant dans la honte, la traitise et l'indignité pour un égoisme de bas étage.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #18 Goga 08-10-2019 10:51
Il faut démissionner du gouvernement pour engager la lutte.seule la lutte paie GAZERE.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 23/02/2020, 06:29
fichier-biometrique-la-ceni-detecte-159-000-doublons-sur-3-492-000-enroles-dans-quatre-regions Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation...Lire plus...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 13:57
lumana-la-reprise-du-congres-suspendue-par-la-justice-en-attendant-la-fin-du-feuilleton-judiciaire Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un...Lire plus...
Publier le 20/02/2020, 22:05
general-oumarou-namata-commandant-de-la-force-conjointe-du-g5-sahel-la-mise-en-place-du-mecanisme-conjoint-avec-barkhane-est-bien-avancee Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée...Lire plus...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...
Publier le 19/02/2020, 16:42
lion-s-clubs-international-le-conseil-des-gouverneurs-du-district-403-se-donne-de-nouvelles-ambitions-au-sortir-d-un-conclave-a-niamey   La capitale du Niger a abrité le 15 février dernier, la 2e réunion du Conseil des gouverneurs...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...
Publier le 23/02/2020, 06:29
fichier-biometrique-la-ceni-detecte-159-000-doublons-sur-3-492-000-enroles-dans-quatre-regions Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation...
Publier le 21/02/2020, 14:01
defense-plus-de-120-terroristes-neutralises-dans-le-nord-de-la-region-de-tillabery-ministere-de-la-defense Au moins 120 terroristes ont été neutralisés suite à une opération conjointe entre les Forces armées...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...
Publier le 23/02/2020, 06:25
koygolo-une-quarantaine-de-personnes-interpellees-suite-a-des-echauffourees-lors-de-l-election-du-chef-de-canton Plus de quarante (40) personnes ont été interpellées ce samedi à Koygolo, dans le département de...
Publier le 20/02/2020, 22:05
general-oumarou-namata-commandant-de-la-force-conjointe-du-g5-sahel-la-mise-en-place-du-mecanisme-conjoint-avec-barkhane-est-bien-avancee Dans son dernier point de la situation sur les théâtres d’opérations extérieures (OPEX), l’Armée...
Publier le 21/02/2020, 13:57
lumana-la-reprise-du-congres-suspendue-par-la-justice-en-attendant-la-fin-du-feuilleton-judiciaire Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un...

Dans la même Rubrique

Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions

23 février 2020
Fichier biométrique : La CENI détecte 159.000 doublons sur 3.492.000 enrôlés dans quatre régions

Le Premier Ministre Brigi Rafini a conduit, ce samedi 22 février 2020, une délégation gouvernementale   au centre de traitement des données biométriques de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) au...

Lumana : la reprise du Congrès suspendue par la justice en attendant la fin du feuilleton judiciaire

21 février 2020
Lumana : la reprise du Congrès suspendue par la justice en attendant la fin du feuilleton judiciaire

Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey, vient d’ordonner, ce vendredi 21 février, un sursis à organiser le congrès du parti MODEN/FA Lumana, prévu le dimanche 23 février...

Processus électoral : le président de la CENI fait le point aux partis politiques

20 février 2020
Processus électoral : le président de la CENI fait le point aux partis politiques

Le président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Me Issaka Sounna, a rencontré lundi 18 février à Niamey, les partis politiques et partenaires du processus électoral. A cette occasion,...

Transhumance transfrontalière : le Bénin accorde un moratoire de deux mois au Niger

20 février 2020
Transhumance transfrontalière : le Bénin accorde un moratoire de deux mois au Niger

Le Gouvernement béninois, déplorant chaque année de nombreuses pertes en vies humaines et des dégâts matériels de la part des pasteurs étrangers, a interdit, en Conseil des ministres, la transhumance...

Politique: déclaration des députés du MODEN Lumana sur la crise que traverse le parti

19 février 2020
Politique: déclaration des députés du MODEN Lumana sur la crise que traverse le parti

DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER 2020 Nigériennes, Nigériens Chers compatriotes ; Les députés au titre du MODEN / FA LUMANA AFRICA dont les...

Le Président de la République a été enrôlé lundi matin en vue des futures élections au Niger

17 février 2020
Le Président de la République a été enrôlé lundi matin en vue des futures élections au Niger

Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou ainsi que les Premières Dames Hadjia Aissata Issoufou Mahamadou et Dr. Lalla Malika Issoufou Mahamadou ont été enrôlés en vue des futures...