jeudi, 20 février 2020
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......


rochsemafo

Suite à la sanglante attaque terroriste du mercredi 6 novembre, le président burkinabé a adressé un message à la nation dans lequel il a annoncé le recrutement prochain des volontaires pour renforcer la lutte contre les groupes terroristes.

Des volontaires au front pour renforcer la lutte contre les groupes terroristes, qui ne cessent de multiplier les attaques meurtrières dans le pays. C’est la principale annonce qui a retenu l’attention, dans le message qu’a adressé, le mercredi 7 novembre, le président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré. Le chef de l’Etat s’est adressé à la nation au lendemain de l’attaque terroriste qui a visé un convoi de la société minière canadienne SEMAFO, sur l’axe Ougarou-Boungou (Région Est), et qui s’est soldée par un bilan provisoire de  38 morts et plusieurs dizaines de blessés. Un deuil national de 72 heures à compter de ce vendredi 8 novembre, a été décrété en hommage aux victimes de ce que le chef de l’Etat burkinabé a qualifié de « barbarie inqualifiable ». Durant ces 72 heures, le chef de l’Etat a invité « chaque burkinabè au recueillement et à l’introspection, pour raffermir sa foi en l’unité, à la cohésion et à la paix dans notre pays ». Dans son message, Roch Marc Christian Kaboré a également appelé ses compatriotes à se tenir débout, ensemble contre le terrorisme. « Seule une mobilisation générale des fils et filles de la Nation, sans considération de région, d’ethnie, d’opinion politique et de confession religieuse, est à même de vaincre ces meurtriers sans foi ni loi, qui rêvent de soumettre notre Patrie et notre peuple courageux à leur diktat machiavélique », a ainsi déclaré le président du Faso, qui a appelé « les Burkinabè de l’intérieur et de l’extérieur à l’union sacrée pour défendre les intérêts supérieurs de la Nation menacée ».

Le chef de l’Etat burkinabé a par ailleurs engagé « les forces de défense et de sécurité à traquer et à combattre sans concession, les terroristes et leurs complices ». Et pour soutenir l’armée dans cette traque, le président du Faso a ordonné « le recrutement de volontaires pour la défense dans les zones sous menace ».

« Ces actes ignobles qui relèvent d’une autre époque, visent à semer la psychose au sein de notre Peuple et à déstabiliser notre démocratie. Il nous faut rester dignes et courageux. C’est pourquoi, j’engage les Forces de Défense et de Sécurité à traquer et combattre, sans concession, les terroristes et tous leurs complices et appelle notre Peuple à la mobilisation générale contre le terrorisme. Dans ce sens j’ai ordonné le recrutement de volontaires pour la défense dans les zones sous menace. Seule une mobilisation générale, des fils et filles de la Nation, sans considération de région, d’ethnie, d’opinion politique et de confession religieuse, est à même de vaincre ces meurtriers, sans foi ni loi, qui rêvent de soumettre notre Patrie et notre Peuple courageux à leur diktat machiavélique ». Roch Marc Christian Kaboré, Président du Burkina Faso.

Inquiétudes et alternatives

Avec cette décision, le président burkinabé franchit donc le rubicond en recourant désormais aux volontaires pour renforcer l’action des Forces de défense et de sécurité (FDS). Malgré les multiples opérations militaires appuyées par les forces partenaires, notamment françaises, les menaces sécuritaires ne cessent de s’amplifier. Le recours à ce qui est considéré par certains comme des « milices d’auto-défense » a été avancé depuis le début de la crise sécuritaire, comme une alternative pour appuyer les actions de l’armée, mais le gouvernement s’est jusque-là montré réticent à y recourir. En cause, les risques que certains des membres de ces groupes ne rejoignent les terroristes, ou que cela n’amplifie les conflits inter-communautaires dans le pays. Cependant, face à l’amplification des attaques, le gouvernement n’a pas eu visiblement d’autres choix que de faire appel aux milices d’auto-défense, d’autant que la multiplication des attaques, avec de plus en plus de morts, est de nature à conforter une certaine opinion qui doute de l’efficacité de la stratégie de lutte contre le terrorisme, du régime MPP au pouvoir à Ouagadougou.

Ikali (actuniger.com)

 

Commentaires  

0 #1 VOISIN DU BURKINA 08-11-2019 10:33
PAS DE MILICES AUTODÉFENSE
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Guim Bubbac 09-11-2019 06:11
Voilà un chef d'état patriote modèle !
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Top de la semaine

Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...Lire plus...
Publier le 19/02/2020, 16:42
lion-s-clubs-international-le-conseil-des-gouverneurs-du-district-403-se-donne-de-nouvelles-ambitions-au-sortir-d-un-conclave-a-niamey   La capitale du Niger a abrité le 15 février dernier, la 2e réunion du Conseil des gouverneurs...Lire plus...
Publier le 19/02/2020, 15:57
diffa-les-interventions-nexus-au-menu-de-la-visite-d-une-delegation-de-l-unicef-et-plusieurs-partenaires La représentante de l’Unicef, Mme Félicité Tchibindat, à la tête d’une importante délégation de...Lire plus...
Publier le 17/02/2020, 15:07
la-soraz-n-epargne-aucun-effort-pour-le-renforcement-des-mesures-de-prevention-de-l-epidemie-de-coronavirus Le 3 Février 2020, le président nigérien Mahamadou Issoufou a adressé un message à son homologue...Lire plus...
Publier le 17/02/2020, 13:13
insecurite-un-policier-tue-dans-une-nouvelle-attaque-a-ayorou-la-deuxieme-en-une-semaine  Un policier a encore perdu la vie dimanche soir, suite à une attaque  par des ...Lire plus...
Publier le 16/02/2020, 22:15
fermeture-des-frontieres-terrestres-du-nigeria-salou-djibo-propose-des-pistes-de-sortie-de-crise-a-la-cedeao Les ministres en charge du commerce de plusieurs pays membres de la Cédéao se sont réunis le samedi 15...
Publier le 17/02/2020, 13:05
le-president-de-la-republique-a-ete-enrole-lundi-matin-en-vue-des-futures-elections-au-niger Le Président de la République, SEM Issoufou Mahamadou ainsi que les Premières Dames Hadjia Aissata...
Publier le 17/02/2020, 12:17
diffa-au-moins-20-personnes-mortes-dans-une-bousculade-lors-d-une-operation-de-distribution-de-vivre-aux-refugies-nigerians Au moins vingt (20) personnes ont perdu la vie  et  douze (12) autres blessées, au cours...
Publier le 19/02/2020, 16:42
lion-s-clubs-international-le-conseil-des-gouverneurs-du-district-403-se-donne-de-nouvelles-ambitions-au-sortir-d-un-conclave-a-niamey   La capitale du Niger a abrité le 15 février dernier, la 2e réunion du Conseil des gouverneurs...
Publier le 17/02/2020, 13:13
insecurite-un-policier-tue-dans-une-nouvelle-attaque-a-ayorou-la-deuxieme-en-une-semaine  Un policier a encore perdu la vie dimanche soir, suite à une attaque  par des ...
Publier le 14/02/2020, 21:19
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-14-fevrier-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 14 février 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/02/2020, 22:15
fermeture-des-frontieres-terrestres-du-nigeria-salou-djibo-propose-des-pistes-de-sortie-de-crise-a-la-cedeao Les ministres en charge du commerce de plusieurs pays membres de la Cédéao se sont réunis le samedi 15...
Publier le 17/02/2020, 13:13
insecurite-un-policier-tue-dans-une-nouvelle-attaque-a-ayorou-la-deuxieme-en-une-semaine  Un policier a encore perdu la vie dimanche soir, suite à une attaque  par des ...
Publier le 17/02/2020, 12:17
diffa-au-moins-20-personnes-mortes-dans-une-bousculade-lors-d-une-operation-de-distribution-de-vivre-aux-refugies-nigerians Au moins vingt (20) personnes ont perdu la vie  et  douze (12) autres blessées, au cours...
Publier le 19/02/2020, 16:57
politique-declaration-des-deputes-du-moden-lumana-sur-la-crise-que-traverse-le-parti DECLARATION DES DEPUTES AU TITRE DU MODEN-FA LUMANA AFRICA DU MERCREDI 19 FEVRIER...

Dans la même Rubrique

Burkina : 24 personnes tuées dans l’attaque d’une église protestante au Nord

17 février 2020
Burkina : 24 personnes tuées dans l’attaque d’une église protestante au Nord

  24 personnes ont été tuées dimanche à Pansi (Yagha) dans l’attaque d’une église protestante, quelques jours après l’exécution de six fidèles protestants dans cette province nordique du Burkina Faso.

Mali : au moins 21 morts dans un nouveau massacre dans le village d'Ogossagou

15 février 2020
Mali : au moins 21 morts dans un nouveau massacre dans le village d'Ogossagou

Le gouvernement malien a annoncé dans la soirée du vendredi, qu’au moins 21 personnes ont été tuées un peu plus tôt dans la journée, suite à une nouvelle attaque dans...

Guinée : envers et contre tous, le président Condé convoque le référendum pour le 1er mars

4 février 2020
Guinée : envers et contre tous, le président Condé convoque le référendum pour le 1er mars

A travers un décret publié dans la soirée de ce mardi 4 février, le président Alpha Condé a convoqué le référendum constitutionnel pour le 1er mars prochain, cumulativement avec les...

G5 Sahel : pour des raisons financières, le Tchad rechigne à déployer ses soldats  dans la zone des 3 frontières

4 février 2020
G5 Sahel : pour des raisons financières, le Tchad rechigne à déployer ses soldats  dans la zone des 3 frontières

Annoncé avec insistance par la France et le G5 Sahel, le déploiement d’un bataillon de 500 soldats tchadiens dans la zone des trois frontières (Niger, Burkina et Mali) va devoir...

Cas suspect de Coronavirus à Abidjan : les résultats se révèlent négatifs (Ministère de la santé)

29 janvier 2020
Cas suspect de Coronavirus à Abidjan : les résultats se révèlent négatifs (Ministère de la santé)

Communiqué de presse du ministère ivoirien de la Santé et de l’Hygiène publique Le samedi 25 janvier 2020 le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique a été alerté...

Burkina : le gouvernement confirme un nouveau massacre de 39 personnes à Silgadji dans le nord

28 janvier 2020
Burkina : le gouvernement confirme un nouveau massacre de 39 personnes à Silgadji dans le nord

Le gouvernement burkinabè a confirmé ce mardi, le massacre samedi 25 janvier, de 39 civils à Silgadji, dans la province de Soum, dans le nord du pays.  Dans un communiqué,...