mercredi, 22 novembre 2017

Nous avons 22586 invités et aucun membre en ligne

French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Forfait-Albarka 1200X500px-min

remise trophee Tifaa0 2016

C’est en grande pompe et dans une ambiance de fête que s’est déroulée, mardi 8 mars au Palais des Congrès de Niamey, la cérémonie de remise des Trophées entrant dans le cadre de TIFAA 2016 (Trophée International de la Femme Active d'Afrique). Une soirée de gala placée sous le haut patronage du Premier ministre Birgi Raffini et de la première Dame, Dr Malika Issoufou, qui a enregistré la participation de nombreuses personnalités dont le sécrétaire général de la région de Niamey, la vice-présidente de la Fondation Tattalin Iyali, des ambassadeurs, députés nationaux et surtout un public venu nombreux.

L’événement, qui est organisée chaque année à l’occasion de la journée internationale de la femme, est une initiative du Centre international de promotion de l'entrepreneurship et du leadership (CIPEL) qui bénéficie pour la circonstance du partenariat du ministère de la Population, de la Promotion de la femme et de la Protection de l'enfant ainsi que  du Commissariat à l'Organisation des Grands Evènements (COGE). Pour cette 7e édition, la cérémonie a tenu toutes ses promesses avec 121 récipiendaires qui se sont vu attribuer le TIFAA. La preuve que l’évènement gagne en maturité et surtout en audience même à l’international, des lauréats en provenance de trois pays africains (Burkina Faso,  Mali et Guinée Conakry) ont marqué de leur présence la cérémonie haute en couleurs.

Au total, et sur les 121 trophées qui ont été décernés à cette occasion,  100 femmes, 7 hommes et 14 institutions ont été distingués pour  leur « contribution significative à l’amélioration du statut et du rôle de la femme dans la société, au Niger et en Afrique en général » selon les mots de la présidente du comité d'organisation du TIFAA 2016. « Votre présence honore le Niger et son peuple et marque votre engagement ferme à œuvrer, avec toutes les femmes actives d’Afrique, à l’amélioration conséquente du statut et du rôle de la femme, amélioration sans laquelle il ne saurait avoir de développement humain équitable et durable des sociétés africaines » a tenu à exprimer   Mme Issa Halimatou Almoustapha, en prononçant son allocution de bienvenue à l’ouverture de la cérémonie. La présidente du comité d'organisation du TIFAA 2016 n’a pas manqué d’adresser ses sincères remerciements à l’endroit de tous les partenaires qui accompagne l’évènement et qui constitue une preuve de leur engagement en faveur des combats quotidiens que les femmes mènent partout au Niger, dans les villes et les campagnes et d’où émergent, chaque jour, des leaders à la base. « C’est aussi une contribution précieuse que vous apportez à l’élargissement du champ du TIFAA, notre objectif étant de couvrir progressivement et au fil des éditions tous les pays de notre vaste Continent, l’Afrique » a ajouté la présidente du Comité d’organisation. Des propos qui viennent en échos à ceux prononcés également par le Commissaire aux grands évènements qui a tenu à saluer le courage des femmes nigériennes ainsi que leur rôle de régulateur social et de vecteur de développement. Adamou Imirane Maiga n’a pas manqué d’émettre le vœu que  le TIFAA soit institutionnalisé comme un évènement national d’envergure international et dédié à la femme nigérienne.

Il convient de noter que la cérémonie de remise des Trophées a été marquée par la présence de plusieurs invités de marques qui ont été récompensés pour leur engagement en faveur de l’amélioration des conditions de vie des femmes à l’image du Sultan du Damagaram, l’honorable Aboubacar Sanda à qui il a été décerné le trophée « Pilier de la Promotion de la Femme au Niger ».

Parmi les autres récipiendaires,  le groupement féminin Mata Ma Su Dubara du village de Dan Al'Oumma dans le département de Konni, région de Tahoua dans la catégorie « Trophée performance spécifique » en plus de « l’Ecole des maris du Niger » qui a également été distinguée.

 

DSCF6301

DSC_0680

DSC_0640

DSC_0650

DSCF6318

DSCF6528

DSCF6499

DSCF6512

 

Voici la liste non exhaustive des lauréats distingués lors de cette soirée de gala de rémise des prix du TIFAA 2016 :

 

 Trophée  ‘’Femmes Leaders en Devenir ‘’

 

Halimatou Zika Soubeizé

Zeinabou Moussa Kaka

Maimouna Dioncounda Dembele

Konny Soumano

 

Trophée  ‘’Femmes  Leaders Actuelles’’

 

Mme Kalidou Traoré Amina Niandou

Mme Zara Ado

Mme Souley Maria Gambo

Mme Issoufou Katambé

Commissaire Maria Abdou

Mme Eni Nathalie

 

Trophée ‘’General Ali Saibou’’

 

Croix Rouge Nigérienne

 

Trophée ‘’ Femmes  Pionnières’’

 

Mme Joëlle Aichatou

Hadjia Aina Seyni

Mme Harouna Aissatou Moussa Mossi

Mme Antoinette Tidjani .

 

Abdoul Karim Moumouni (Actuniger.com

 

Commentaires   

-1 #1 NIGERSANSAVENIR 09-03-2016 14:25
AVEC LA POLITIQUE QUI EST ENTRAIN D' ETRE MENEE DANS CE PAYS JE CONCLU QUE LE NIGER EST UN PAYS SANS AVENIR. CEUX QUI ONT COMMENCE A DONNER ESPOIR A NOUS LA JEUNESSE AUSSI VIENNENT DE NOUS TRAHIR. DOMAGE POUR MON PAUVRE PAYS.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #2 Nigerien 09-03-2016 14:43
Réponse en provenance du commentaire précédent de NIGERSANSAVENIR :
AVEC LA POLITIQUE QUI EST ENTRAIN D' ETRE MENEE DANS CE PAYS JE CONCLU QUE LE NIGER EST UN PAYS SANS AVENIR. CEUX QUI ONT COMMENCE A DONNER ESPOIR A NOUS LA JEUNESSE AUSSI VIENNENT DE NOUS TRAHIR. DOMAGE POUR MON PAUVRE PAYS.



Que vient faire la politique ici ?
Répondre | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Force 09-03-2016 16:42
Réponse en provenance du commentaire précédent de Nigerien :
Réponse en provenance du commentaire précédent de NIGERSANSAVENIR :
AVEC LA POLITIQUE QUI EST ENTRAIN D' ETRE MENEE DANS CE PAYS JE CONCLU QUE LE NIGER EST UN PAYS SANS AVENIR. CEUX QUI ONT COMMENCE A DONNER ESPOIR A NOUS LA JEUNESSE AUSSI VIENNENT DE NOUS TRAHIR. DOMAGE POUR MON PAUVRE PAYS.



Que vient faire la politique ici ?

Foutaise
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #4 danadam 09-03-2016 19:04
M me Daouda, sans doute problèmes de femmes mais Maria n'est pas une aval oumarou comme tu dis. Cherche ailleurs.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Zinder 10-03-2016 12:40
Le sultan Aboubacar fe honte o zinderois cment il va se mettre obon milieux des femmes alors qu'il se dit musulman du sultanat
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #6 AZ 10-03-2016 14:51
Honte à toi sultant. Tu vien à Niamey tu devein un europein. Mais ici à zinder meme les femme n'est passai pas devant ta porte . on tire cette photo pour montré sa aux femmes de Zinder.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #7 Fanta 28-03-2016 13:31
Réponse en provenance du commentaire précédent de Zinder :
Le sultan Aboubacar fe honte o zinderois cment il va se mettre obon milieux des femmes alors qu'il se dit musulman du sultanat

Ou est le problème??? il oeuvre pour le bien être de la Femme et de l'Enfant; si tous les chefs sont comme lui on aura avancer!!!!!
J'en connais qui pour plusieurs raisons notamment la corruption méprisent et violent les droits des femmes (justice, accès a la terre violation des droits ....) On se connait au Niger
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #8 NANACHOIS 12-04-2016 10:36
Réponse en provenance du commentaire précédent de Fanta :
Réponse en provenance du commentaire précédent de Zinder :
Le sultan Aboubacar fe honte o zinderois cment il va se mettre obon milieux des femmes alors qu'il se dit musulman du sultanat

Ou est le problème??? il oeuvre pour le bien être de la Femme et de l'Enfant; si tous les chefs sont comme lui on aura avancer!!!!!
J'en connais qui pour plusieurs raisons notamment la corruption méprisent et violent les droits des femmes (justice, accès a la terre violation des droits ....) On se connait au Niger

merci
l'homme même est sorti d'où ? réponse : de la femme et elle a pris soin de lui jusqu'à l'age adulte . le problème est ou?
silence ; la femme est un être à considérer et à chouchouter , c'est la mère de l'humanité , aucun développement ne peut se faire sans elle .
elle a toujours mené une vie très active et difficile .
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285_C_NollEp-NIGER_-_actuniger.jpg

Forfait-Albarka 600X600px -min

EcoStartup-min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Le 7ème Art Nigérien brille aux JCC de 2017 en Tunisie : la réalisatrice Linda Leila Diatta remporte le Prix du Tanit d’Or

15 novembre 2017
Le 7ème Art Nigérien brille aux JCC de 2017 en Tunisie : la réalisatrice Linda Leila Diatta remporte le Prix du Tanit d’Or

Du 4 au 11 novembre 2017 s’est déroulée la 28ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) dont le palmarès a été annoncé lors de la cérémonie de clôture organisée...

EN LIBRAIRIE: « La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal » d'Adamou Issoufou

19 juin 2017
EN LIBRAIRIE: « La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal » d'Adamou Issoufou

L’ouvrage vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre marchés publics et droit budgétaire et comptable au regard des nouvelles exigences entourant la...

Alphadi, styliste nigérien : la mode plus créatrice d’emplois que l’uranium au Niger

25 mai 2017
Alphadi, styliste nigérien : la mode plus créatrice d’emplois que l’uranium au Niger

‘’Depuis prés de 40 ans je me bats pour la dignité de la mode africaine mais je reste frustré que ma parole ne porte pas encore loin pour être entendue’’...

Le Président de la République a reçu vendredi Mamane, comédien et chroniqueur de RFI, Réalisateur du film « Bienvenue au Gondwana »

15 avril 2017
Le Président de la République a reçu vendredi Mamane, comédien et chroniqueur de RFI, Réalisateur du film « Bienvenue au Gondwana »

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu vendredi, 14 avril 2017, le Chroniqueur de Radio France Internationale, M. Mamane, connu pour sa chronique sur...

Ouverture le 1er février prochain de la salle CanalOlympia de Niamey par Vivendi (Groupe Bolloré)

11 janvier 2017
Ouverture le 1er février prochain de la salle CanalOlympia de Niamey par Vivendi (Groupe Bolloré)

Vivendi vient d’annoncer l'ouverture de quatre salles CanalOlympia en janvier et février au Burkina Faso, au Cameroun, en Guinée et au Niger. Après l'ouverture au public ce 11 janvier de...

CULTURE : Comme « Tayi Taouri », il ne faut pas trop en rire !

5 décembre 2016
CULTURE : Comme « Tayi Taouri », il ne faut pas trop en rire !

Le concept « Tayi Taouri »  ou « Tayi Tawri » qui est devenu ces derniers un véritable phénomène socioéconomique et culturelle au Niger, n’est véritablement pas du goût de « certains d’en haut » comme...