mercredi, 22 novembre 2017

Nous avons 22646 invités et aucun membre en ligne

French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Forfait-Albarka 1200X500px-min

AlphadiUnesco1

La Directrice générale de l’UNESCO, Irina Bokova, a nommé le créateur de mode nigérien Sidahmed Alphadi Seidnaly, dit Alphadi, Artiste de l’UNESCO pour la paix. A cette occasion, une  cérémonie a eu lieu au siège de l’institution le lundi 25 janvier en présence de la directrice générale, du styliste nigérien ainsi que de plusieurs invités notamment le personnel diplomatique nigérien en France.

Un défilé de mode des créations d’Alphadi a couronné l’évènement qui s’est tenu en grande pompe.

Selon l’UNESCO,  ce titre lui est décerné « en reconnaissance de son engagement en faveur de la culture et du développement au service de la paix, du respect et de la dignité humaine, de sa contribution à la promotion de la tolérance, et de son dévouement aux idéaux de l’Organisation ».

Né à Tombouctou (Mali) en 1957, Alphadi est diplômé de l’Atelier Chardon Savard à Paris. Surnommé « le Magicien du désert », il a été adoubé par les grands noms de la mode comme Yves Saint Laurent, Paco Rabane ou encore Takada Kenzo. Ses créations mêlent avant-garde de la haute couture occidentale et culture traditionnelle africaine.

 En 1998, Alphadi a lancé la première édition du Festival International de la mode africaine dans le désert de Tiguidit (Niger), sous l’égide de l’UNESCO. Ce Festival est devenu un lieu incontournable d’échange et le dialogue entre les cultures du monde entier.

Le styliste  est également à l’origine de la Fondation Alphadi qui vise notamment à améliorer des conditions de vies des femmes et des enfants dans le Sahara, et de contribuer au développement et à la création d’emploi en Afrique.

Alphadiunesco2

En sa qualité d’Artiste de l’UNESCO pour la paix, Alphadi travaillera à ce que le Festival international de la Mode Africaine (FIMA) devienne un événement itinérant et que les prochaines éditions soient organisées dans d’autres pays africains comme le Mali ou la Côte d’Ivoire. Il entend également mettre l’accent sur la dimension éducative de ce Festival.

 Les Artistes de l’UNESCO pour la paix sont des personnalités de renommée internationale qui utilisent leur influence, leur charisme et leur prestige pour promouvoir le message et les programmes de l’UNESCO. L’UNESCO collabore avec eux en vue d’accroître la sensibilisation du public concernant les questions clé de développement et du rôle joué par l’Organisation dans ces domaines.

A.Y.B (Actuniger.com)

Source : UNESCO

Commentaires   

-7 #1 Haba 27-01-2016 10:10
CHETAN alphadi
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #2 peterchannaux 27-01-2016 10:16
A chacun sa façon. Allah bai barin mutum ba aiki.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-7 #3 Momo 27-01-2016 13:25
Ambassadeur des homosexuels OUI.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+8 #4 Mani 27-01-2016 16:37
Bravo Alphadi tu es une fierté nationale, l'UNESCO ne célèbre que les artistes méritantsdonc continue à représenter dignement ton pays et ton continent
Répondre | Signaler à l’administrateur
-5 #5 Allo 27-01-2016 17:27
Mr le Prdt ns vs prions de ne pa recevoir le PD Alfa dit.veuillez 'ienter vers les 1eres Dames.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Felicitations 28-01-2016 01:27
Felicitations Alphadi . Bon vent our la suite !!!
Bonne chance et wish you bcp de success.
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285_C_NollEp-NIGER_-_actuniger.jpg

Forfait-Albarka 600X600px -min

EcoStartup-min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Le 7ème Art Nigérien brille aux JCC de 2017 en Tunisie : la réalisatrice Linda Leila Diatta remporte le Prix du Tanit d’Or

15 novembre 2017
Le 7ème Art Nigérien brille aux JCC de 2017 en Tunisie : la réalisatrice Linda Leila Diatta remporte le Prix du Tanit d’Or

Du 4 au 11 novembre 2017 s’est déroulée la 28ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) dont le palmarès a été annoncé lors de la cérémonie de clôture organisée...

EN LIBRAIRIE: « La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal » d'Adamou Issoufou

19 juin 2017
EN LIBRAIRIE: « La rationalisation de la dépense publique dans le nouveau droit des marchés publics du Niger et du Sénégal » d'Adamou Issoufou

L’ouvrage vise, à travers une approche pluridisciplinaire, à mettre en exergue les liens parfois occultés entre marchés publics et droit budgétaire et comptable au regard des nouvelles exigences entourant la...

Alphadi, styliste nigérien : la mode plus créatrice d’emplois que l’uranium au Niger

25 mai 2017
Alphadi, styliste nigérien : la mode plus créatrice d’emplois que l’uranium au Niger

‘’Depuis prés de 40 ans je me bats pour la dignité de la mode africaine mais je reste frustré que ma parole ne porte pas encore loin pour être entendue’’...

Le Président de la République a reçu vendredi Mamane, comédien et chroniqueur de RFI, Réalisateur du film « Bienvenue au Gondwana »

15 avril 2017
Le Président de la République a reçu vendredi Mamane, comédien et chroniqueur de RFI, Réalisateur du film « Bienvenue au Gondwana »

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a reçu vendredi, 14 avril 2017, le Chroniqueur de Radio France Internationale, M. Mamane, connu pour sa chronique sur...

Ouverture le 1er février prochain de la salle CanalOlympia de Niamey par Vivendi (Groupe Bolloré)

11 janvier 2017
Ouverture le 1er février prochain de la salle CanalOlympia de Niamey par Vivendi (Groupe Bolloré)

Vivendi vient d’annoncer l'ouverture de quatre salles CanalOlympia en janvier et février au Burkina Faso, au Cameroun, en Guinée et au Niger. Après l'ouverture au public ce 11 janvier de...

CULTURE : Comme « Tayi Taouri », il ne faut pas trop en rire !

5 décembre 2016
CULTURE : Comme « Tayi Taouri », il ne faut pas trop en rire !

Le concept « Tayi Taouri »  ou « Tayi Tawri » qui est devenu ces derniers un véritable phénomène socioéconomique et culturelle au Niger, n’est véritablement pas du goût de « certains d’en haut » comme...