samedi, 21 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

Nairobi le 12 Aout 2017

Trois jours après l’élection présidentielle et la réélection du président Kenyatta, les violences persistaient dans les grands bidonvilles de la capitale Nairobi.

Au moins 24 personnes ont été tuées par la police au Kenya depuis l’élection présidentielle du 8 août, a annoncé samedi 12 août la Kenya National Commission on Human Rights (KNCHR), un organe de protection des droits de l’homme.

Dès l’annonce des résultats par la commission électorale vendredi soir, des émeutes ont en effet éclaté dans les fiefs de l’opposition au président réélu, Uhuru Kenyatta.

Samedi, en milieu de journée, les violences persistaient dans les grands bidonvilles de la capitale Nairobi. A Kibeira, les hélicoptères dans le ciel sont omniprésents et les tirs de gaz lacrymogènes incessants. Des journalistes ont été agressés par des policiers antiémeutes, selon un journaliste du Monde sur place.

Des groupes de jeunes ont participé aux affrontements au milieu des pneus brûlés et des graffitis de slogans « Amani » (« Paix ») peints en blanc sur les batiments publics ou à même le tarmac, restes de dix ans de travail des ONG pour prêcher la paix à Kibeira après les massacres post-électoraux de 2007. La situation s’est ensuite calmée cependant dans plusieurs parties du bidonville, et quelques commerces on commencé à rouvrir.

L’opposition ne renonce pas

L’opposition kényane, menée par Raila Odinga, conteste les résultats du scrutin du 8 août, et dénonce des fraudes. Elle a averti samedi qu’elle ne renoncerait pas à obtenir la proclamation de son candidat comme vainqueur à la présidentielle.

« Nous ne nous laisserons pas intimider, nous ne renoncerons pas », a déclaré Johnson Muthama, un haut responsable de la coalition politiqueNasa, dans une conférence de presse, décrivant la répression des émeutes par la police comme une tentative « de soumettre » l’opposition.

« Uhuru Kenyatta ne dispose d’aucun mandat pour être le président du Kenya », a poursuivi M. Muthama. L’opposition a exclu un recours en justicecontre la réélection de M. Kenyatta. « Pour l’instant, nous appelons nos partisans et les Kényans à rester à l’abri du danger ».

Dès l’annonce des résultats vendredi soir, le président réélu Uhuru Kenyatta a tendu la main à l’opposition. « Nous ne sommes pas des ennemis, nous sommes des citoyens de la même république », a-t-il déclaré dans son discours de victoire. « Les élections vont et viennent. Mais le Kenya est ici pour rester », a-t-il ajouté.

Le Monde

Commentaires   

0 #1 Ethan 23-09-2017 07:02
I do not even know how I ended up here, but I thought
this post was good. I don't know who you are but definitely you're going to a famous blogger if you are not already ;) Cheers!


Look at my blog post Sewa Mobil Makassar: http://www.rentalmobilmakassar.net/
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Bénin: un produit chimique cancérigène retrouvé dans 21 boulangeries

18 octobre 2017
Bénin: un produit chimique cancérigène retrouvé dans 21 boulangeries

Au Bénin, le ministère du Commerce a fait fermer 21 boulangeries à Cotonou et à Calavi depuis septembre. Ces actions font suite à des inspections sanitaires surprise particulièrement alarmantes, avec...

Togo: heurts meurtriers après l'arrestation d'un imam proche de l'opposition

18 octobre 2017
Togo: heurts meurtriers après l'arrestation d'un imam proche de l'opposition

Dans la nuit de lundi à mardi, de violents heurts entre forces de sécurité et manifestants ont éclaté à Sokodé, la deuxième ville du Togo. Selon un communiqué du gouvernement,...

Les Etats-Unis et Israël se retirent de l’Unesco, jugée mal gérée et trop critique

13 octobre 2017
Les Etats-Unis et Israël se retirent de l’Unesco, jugée mal gérée et trop critique

En quittant une organisation qu’elle juge mal gérée et trop critique avec l’Etat hébreu, l’administration Trump prend une nouvelle fois ses distances avec un symbole du multilatéralisme.

Le Tchad allège sa présence militaire au Niger : des centaines de soldats tchadiens ont quittés le pays

13 octobre 2017
Le Tchad allège sa présence militaire au Niger : des centaines de soldats tchadiens ont quittés le pays

 Plusieurs centaines de militaires tchadiens engagés dans la lutte contre les djihadistes de Boko Haram au Niger ont quitté le pays, a-t-on appris jeudi de sources humanitaires et auprès des...

Libéria : pas encore des résultats de la présidentielle

12 octobre 2017
Libéria : pas encore des résultats de la présidentielle

En l'absence de résultats provisoires, les Libériens attendent toujours de connaitre le nom de la personnalité qui succèdera à Ellen Johnson Sirleaf, la première femme élue chef d'Etat en Afrique.

Burkina Faso : Le pouvoir ivoirien est impliqué dans le putsch de 2015

11 octobre 2017
Burkina Faso : Le pouvoir ivoirien est impliqué dans le putsch de 2015

Le site Mediapart relance les spéculations sur le rôle joué par la Côte d’Ivoire dans le « coup d'Etat le plus bête du monde », comme certains ont qualifié le putsch manqué...