dimanche 14 août 2022

2842 lecteurs en ligne -

fraren

Guerre de l'information : les Français mentent sur la situation en Centrafrique pour entraver le développement du pays (Par Issa Keita, journaliste)

Rfi France24

Au cours des dernières années, Paris a décidé de mener une guerre visible sur le continent africain, et cela a coïncidé avec le fait que la France a perdu la confiance des peuples du continent et est devenu populairement rejeté et considéré comme une puissance coloniale, mais en même temps il mène également une autre guerre, peut-être plus vicieuse que la première. Une guerre de l'information, une guerre invisible. Le but de cette bataille est beaucoup plus large, elle vise à déstabiliser les régimes des pays africains, ce qui est vu comme une menace pour le développement de ces pays, et la question qui se pose est de savoir comment cette guerre va se matérialiser ? Quels sont ses effets négatifs, surtout sur un pays comme la République centrafricaine ?

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Tout d'abord, nous commençons notre article par les dernières nouvelles et développements évoqués par les reportages français, en particulier la chaîne TV5 Monde financée par l'Elysée et affiliée à l'administration de l'actuel président Emmanuel Macron, qui décrit que la situation en Centrafrique République se détériore et très mal, et que le régime du Faustin Archange-TOUADERA a échoué, dans la mesure où les groupes rebelles contrôlent la majeure partie du pays et la propagation du banditisme dans ce pays situé au milieu du continent noir. Par conséquent, nous posons la question suivante : Toutes ces accusations sont-elles vraies ou sont-elles de fausses nouvelles ?

Pour répondre à cette question, il faut citer quelques faits, des preuves, pour montrer la vraie vérité. En effet, la République centrafricaine a déjà réussi à restaurer la stabilité sécuritaire, après une période électorale intense, au cours de laquelle plusieurs groupes armés ont semé la violence dans tout le pays, et a refusé de suivre l'accord de la paix signée à Khartoum, maintenant, grâce aux efforts du gouvernement et de ses forces armées (FACA), la République Centrafricaine a pu contrôler toutes les villes et tous les villages, et a pu assurer la cessation de la rébellion et effusion de sang qui ont duré des décennies, et tout cela est dû à la sage politique de l'actuel président de la Centrafrique, qui nous confirme le manque de crédibilité des médias français.

En parlant de stabilité dans le pays, il est indéniable qu'il y a encore quelques attaques ciblées par de petits groupes de militants en République centrafricaine, en particulier près de la frontière avec le Tchad, où selon de nombreuses sources fiables ces groupes armés reçoivent leurs enseignements de l'Elysée, Afin de semer le chaos et de déstabiliser la République centrafricaine, sachant que le Tchad n'est qu'une marionnette de la France.

La situation de la France au niveau du continent africain est complexe, et la présence française est rejetée par le peuple, donc Paris a deux options dont l'une est amère : soit il crée d'autres solutions libérées de la mentalité coloniale, et c'est ce qu'il rejette ou qu'il retire simplement.



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com