samedi, 21 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

Tr./Opinion

MIGRANTS NIGER

Bonjour à tous !

Je séjourne depuis une semaine à Agadez avec quelques acteurs de la société civile de la sous -région venus visiter le fameux centre de transit d'Agadez. La situation sur le terrain est vraiment difficile ; des milliers de migrants sont bloqués ici. Le passage vers l'Algérie est fermé de longue date. Là le gouvernement a mobilisé les forces de défense et de sécurité (armée, la gendarmerie etc )  pour bloquer toute sortie d'Agadez vers Dirkou et la frontière libyenne au point de menacer  même les voyages des habitants de la zone.

Amadou Bachirou

L'arrêté N0 00598/MISPD/ACR/DGAPJ/DLP du 14 octobre 2016 , portant création d'un comité chargé de la révision des lois électorales au Niger est pour le moins surprenant et ne résiste pas à l’analyse du juriste en général et du constitutionnaliste en particulier. Mieux, cet arrêté du Ministre de l’intérieur suscite plusieurs interrogations sur ce que l’Etat dans ses multiples articulations, dans ses fonctions rituelles de production et d’exécution des normes et dans l’interaction de ses fonctions variables selon les axiologies du moment et les sphères considérées.

ATTAYOUB FRANCE

Depuis quelques mois, la situation sécuritaire se détériore à une vitesse inquiétante au Niger. Une série d’attaques qui s’est déjà soldée par la mort de plusieurs dizaines de personnes montre que le pays risque de plonger dans une logique de guerre qui appelle des mesures exceptionnelles de la part du gouvernement et de la classe politique tout entière. La multiplication de ces attaques survient alors que nous observons une accélération de la militarisation de la bande sahélo-saharienne.

Issoufou et Brigi blanc

L’attente et l’espoir étaient pourtant  si forts, malheureusement la déception si grande, c’est le moins qu’on puisse dire suite à la formation de ce Gouvernement dit d’  « Union Nationale ». Bien évidement, les nigériens qui aspirent à un mieux être en sont encore surpris et abasourdis suite à la formation de ce dernier.

mahamadou issoufou niger president 

 

Charles HARARI de CHAZELLES

21 résidence de la Mare Griseau

78750 Mareil-Marly

Tel : 00 33 6 64 31 40 17

       00 33 1 39 16 42 06

A Mareil-Marly, le 11Octobre 2016 

  

 

à

Monsieur le président du Niger

 

 

 

 

 

 

Monsieur le Président,

C’est avec beaucoup d’humilité que je m’adresse à nouveau à vous pour la défense du général Souleymane Salou.

Je ne sais pas si vous avez lu ma précédente lettre et j’ai bien conscience que vous êtes beaucoup trop occupé pour pouvoir me répondre.

Le Vendredi 19 aout 2016, la justice Nigérienne a rejeté sa demande  de liberté provisoire, après  huit mois de prison totalement injustifiés. A vrai dire Monsieur le Président, ses  amis  et collègues  en France et ailleurs, le connaissant ,  ne croient pas  à ce  dont  on l’accuse , à moins  que   vous  n’apportiez  les  preuves  irréfutables .

Monsieur le Président, connaissant bien  très bien la loyauté du général Salou,  je crois que vous vous êtes laissé abuser par des personnes de votre entourage qui,  pour gagner vos faveurs, n’ont pas hésité à lancer la rumeur de sa participation à un complot. Ces dernières, machiavéliques et malfaisantes, ont voulu piéger et discréditer ce serviteur du pays qui jouissait de votre estime .C’est pourquoi, elles n’ont pas hésité à bafouer le droit à la justice en maintenant depuis 10 mois un innocent en prison.

Monsieur le Président, ne vous y trompez pas, ces gens- là sont des ennemis de la démocratie autant que de vous-même et ce sont d’eux qu’il vous faut vous méfier.

L’histoire se souviendra de votre clairvoyance et de votre sens de la justice !  Libérez ce représentant de l’élite démocratique dont le Niger, ses amis et sa famille ont tant besoin.  

Je vous prie d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de mes sentiments les plus respectueux.

Colonel HARARI de CHAZELLES

Issoufou pense reflechi1

L’armée nigérienne est exposée sur plusieurs fronts où ses ennemis sont mobiles et insaisissables. A la frontière avec le Nigeria et le Tchad, Boko Haram a infligé de lourdes pertes aux forces de sécurité nigériennes. La dernière attaque en date est venue d’un autre front, le Mali, et a causé la mort de 22 soldats nigériens au moins à Tazalit, jeudi 6 octobre. Selon le ministre de la défense nigérien, Hassoumi Massaoudou, elle serait l’œuvre de groupes narcoterroristes implantés au Mali.

Saidou Sidibe min grand

Quelques semaines après la grogne du syndicat autonome des magistrats du Niger (SAMAN) au sujet de l'indépendance de la justice, le Président de la République vient de leur donner la réplique en faisant partir M. Alkach Alhada, éminent membre du principal parti de la majorité, le PNDS-Tarayya de la présidence de la Cour des comptes; mais, cette réplique présidentielle a quelque chose d'un grand défi lancé non pas seulement aux magistrats syndicalistes, mais aussi à tous ceux qui continuent à croire que des principes tels que l'indépendance de la justice ont encore un sens dans ce pays.

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (septième partie)

13 octobre 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (septième partie)

Parlons à présent du  rapport de l’agent public avec le bien public afin de clore cette série de contributions sur l’Administration Publique, qui nous a permis de soulever  non seulement...

L’aveu spontané du CNDP

3 octobre 2017
L’aveu spontané du CNDP

La dernière réunion du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a eu pour objet l’émission d’un avis simple sur les candidatsretenus au Poste du Président et du Vice-Président de la...

Brève réflexion sur l’institution des programmes budgétaires au Niger

27 septembre 2017
Brève réflexion sur l’institution des programmes budgétaires au Niger

Le Conseil des Ministres de l’UEMOA a un introduit, en 2009, un changement qualitatif dans la gestion des politiques budgétaires et comptables des Etats membres à travers l’adoption « d’un paquet...

Les quelques points positifs du bilan de Guri

26 septembre 2017
Les quelques points positifs du bilan de Guri

Dans mon article précédent « Devons-nous rappeler à Guri que la gestion de l’Etat est une science ! », j’ai souligné que le bilan de Guri est négatif.  En effet, lorsqu’on rapporte...

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Cinquième partie)

22 septembre 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Cinquième partie)

Un pays se construit sur la solidarité générationnelle, chaque génération a le devoir de passer le témoin à la  génération suivante afin que celle-ci puisse continuer ce combat permanent. Ainsi,...

Non le Conseil National du Dialogue Politique (CNDP) n’est pas une coterie ni un malheureux banquet entre politiciens !

19 septembre 2017
Non le Conseil National du Dialogue Politique (CNDP) n’est pas une coterie ni un malheureux banquet entre politiciens !

Dimanche, le Gouvernement a tenté de réunir le Conseil national du dialogue politique (CNDP). C’est plutôt un échec qui aura été échafaudé, cette réunion ayant foiré, parce que l’un des...