samedi, 21 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

Tr./Opinion

migrants dans le desert du Niger

La police l’a trouvé dans une rue du quartier Dan Gao de Niamey. Lui, né il y a quelque semaines de cela, un paquet de couches et des habits de rechange, il avait été abandonné près d’une clinique privé. Le nom Gabriel lui a été donné pour l’occasion dans l’orphelinat à qui la police l’a confié. Un migrant improvisé pour un voyage sans aucune carte géographique. La première migration de Djibril, forme arabe de Gabriel, termine dans les bras des filles habitant à l’orphelinat qui l’ont adopté comme leur petit frère. La fille qui le gardait au dos disait que désormais Gabriel était son fils. Djibril, ‘force de Dieu’, comme son nom l’indique, est né en migrant.

Abdoulaye HASSANE DIALLO

  Actualité    oblige.  Je  diffère  la  rédaction  de ma  série  de Géopolitique  sur  le Panafricanisme  ,  Mythe  ou  Réalité  pour  me  consacrer  cette  fois  ci , aux  évènements  qui  ont eu  lieu  sur  notre  continent Africain.   Après  plus  de   6O  ans   de  Souveraineté  et  des  éternels  retours  à  la  case  départ ,  par  des  renversements  militaires   ou  des coups  d’  Etats  civils,  nos pays, nos  Etats  et  nos  Nations,  cherchent  encore  leur  voie. 

Issoufou pense reflechi1

Monsieur le président vous êtes beaucoup trop entouré,
Vous l’êtes tellement que le mur humain que vous aviez choisi de vous entourer vous cache non seulement la vue mais aussi vous éloigne de la véritable réalité, du vécu et le quotidien nigérien basés et construit depuis peu sur  des braises qui ne font qu’assombrir le destin clair du peuple du Niger , celui-là que vous aviez connu et tant admiré  lorsqu’il y a  des   années lointaines de cela  en ayant voulu  faire vos valises pour la France et enfin croire apprendre et revenir changer la taille et la longueur d’un fer qui tombait sur la tête du Niger. Et cela il y  a trop longtemps  Monsieur le  Président, je vous conjure par la présente de vous en souvenir. 

HAROUNA BALLA SALISSOU

La Loi n° 2016-43 du 06 décembre 2016, portant loi de finances pour l’année budgétaire 2017, a équilibré le budget général de l’Etat, en recettes et en dépenses, à un montant de 1 809,49 milliards de FCFA.

Soumaila ABDOU SADOU Nouvelle IMG

Aucune action de développement ne peut être possible  dans un pays comme le nôtre sans une Administration Publiqueprofessionnelle, moderne et respectueuse de l’éthique déontologique. A ce titre, il n’y a  point de doute ,l’Etat doit toujours s’appuyer  sur des cadres compétents, dévoués et consciencieux pour une mise en œuvre efficace et efficiente des politiques publiquespour espérer parvenir à relever les multiples défis immenses auxquels fait face notre pays dans un contexte de mondialisation.

salete de la ville de Niamey

Pour celui qui connait comment ça marche, la gestion décentralisée de la ville de Niamey, depuis la création du haut commissariat Niamey N'gnala,  va vite comprendre que le Président de la République s'est maladroitement adressé et manqué la cible qui doit assumer totalement ou en partie la responsabilité de la présence des collines et dunes d'ordures dans la ville de Niamey. Pour aller vite, sans détailler les composantes des ressources de la ville de Niamey, l'essentiel de ces dernières est gelé par l'Etat du Niger à coup des milliards, dans le compte trésor public au profit du haut projet Niamey N'gnala. Ces pourcentages prélevés sur certaines recettes sont institués par la loi et doivent revenir de droit à la collectivité de la ville de Niamey bénéficiaire.  

Lirwana Abdourahamane

Dans le litige qui oppose l'Etat du Niger et la société dénommée Africard (du droit des îles vierges britanniques) de production des passeports biométriques, les médias et les réseaux sociaux ont traité beaucoup plus sur les procédures judiciaires notamment la saisies des biens du niger, que le contenu proprement parler dudit contrat et l'intention des parties. Une analyse du contenu de ce contrat et une lecture du comportement de nos autorités sur ce dossier laisse croire que toutes les deux parties n'étaient pas de bonne foi à la conclusion de ce contrat le 13 Octobre 2011.

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (septième partie)

13 octobre 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (septième partie)

Parlons à présent du  rapport de l’agent public avec le bien public afin de clore cette série de contributions sur l’Administration Publique, qui nous a permis de soulever  non seulement...

L’aveu spontané du CNDP

3 octobre 2017
L’aveu spontané du CNDP

La dernière réunion du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a eu pour objet l’émission d’un avis simple sur les candidatsretenus au Poste du Président et du Vice-Président de la...

Brève réflexion sur l’institution des programmes budgétaires au Niger

27 septembre 2017
Brève réflexion sur l’institution des programmes budgétaires au Niger

Le Conseil des Ministres de l’UEMOA a un introduit, en 2009, un changement qualitatif dans la gestion des politiques budgétaires et comptables des Etats membres à travers l’adoption « d’un paquet...

Les quelques points positifs du bilan de Guri

26 septembre 2017
Les quelques points positifs du bilan de Guri

Dans mon article précédent « Devons-nous rappeler à Guri que la gestion de l’Etat est une science ! », j’ai souligné que le bilan de Guri est négatif.  En effet, lorsqu’on rapporte...

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Cinquième partie)

22 septembre 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Cinquième partie)

Un pays se construit sur la solidarité générationnelle, chaque génération a le devoir de passer le témoin à la  génération suivante afin que celle-ci puisse continuer ce combat permanent. Ainsi,...

Non le Conseil National du Dialogue Politique (CNDP) n’est pas une coterie ni un malheureux banquet entre politiciens !

19 septembre 2017
Non le Conseil National du Dialogue Politique (CNDP) n’est pas une coterie ni un malheureux banquet entre politiciens !

Dimanche, le Gouvernement a tenté de réunir le Conseil national du dialogue politique (CNDP). C’est plutôt un échec qui aura été échafaudé, cette réunion ayant foiré, parce que l’un des...