jeudi, 19 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

Issoufou-Mahamadou-prononant-le-discours-douverture-du-Sommet

Le Président Issoufou a sûrement appris à ses amis, proches et collaborateurs qu’avec l’Etat, le pouvoir ne se trouve nulle part qu’ailleurs qu’au Palais et à la Présidence de la République. Le PM, les ministres et autres conseillers en savent, ils ne décident de rien, le seul Chef est celui qui a été « élu » par le peuple.

Néanmoins, la grandeur statistique résultant de la sommation de ses décisions individuelles n’étant qu’une construction artificielle qui tend à nous faire oublier que derrière les chiffres, discours et décisions, il y a des hommes et des femmes avec leurs motivations et leur libre arbitre. Ce sont eux les véritables pilotes du navire.

6 ans et quelques mois à la date d’aujourd’hui qu’il s’est attelé à remettre de l’ordre dans la maison Niger en replaçant l’économie et le social au centre des activités prioritaires et essentielles de l’Etat Nigérien.

Cette politique de rectification a produit des résultats que l’on sait. Et relativement à l’adoption du PDES (Plan de Développement Economique et Social), le cap stratégique est fixé, les faits stylisés, les besoins et objectifs quantifiés, les leviers ciblés. Sous cet angle rien à dire sinon "Harkané" comme on le dit entre jeunes.

Malheureusement, malgré l’adoption de ce PDES, la relance économique tarde à produire ses effets.

La pauvreté monétaire et absolue, ici, chaque jour, se dresse sur ses ergots, défiant les êtres et les choses. L'emploi est problématique. Le lendemain est aléatoire. Les ordures disputent l'espace aux humains.

Des sentiers que l'on veut bien tenir pour des voies, ne conduisent nulle part. Un quotidien sans pitié, des vécus sans honneur. Tout est à faire. Tout incite à la mobilisation. La mobilisation consciencieuse pour dire non à la misère, pour refuser un destin nain de sous-hommes.

Ainsi, à presque mi- étape d’un mandat qu’il s’est promis de nous faire « Renaitre », Issoufou se trouve-t-il au milieu d’un gué. Il peut certainement oser dire que le verre bien qu’à moitié vide est donc à moitié plein.

Certes, dans certains domaines il y’a eu quelques avancées significatives, mais la politique de l’emploi, elle, n’a pas encore produit les effets attendus. Le Président Issoufou avait tellement promis lors de la campagne électorale que malgré toutes ses multiples initiatives prises, il en restera toujours.

La politique a ceci de commun avec le droit pénal et sa procédure : tout ce que vous dites sera retenu contre vous. Mais, là où en Pénal, vous avez le droit de garder le silence, en Politique, vous n’en avez pas le droit car il faut convaincre.

C’est pourquoi, pour ce dernier mandat, Issoufou sait qu’il lui faut rapidement devenir le Président bâtisseur en démarrant des chantiers partout dans le pays  et en posant les premières pierres des projets créateurs emplois.

Il faut être en route, comme dirait le philosophe Karl Jasper. A défaut, les 4 ans qui lui en reste risque d’être pleine de tensions et de risques pour lui.

Si Issoufou’s style of management n’arrive pas, à évaluer avec précision l’individu et à lui accorder la place qui est la sienne dans la Cité, il se pose un problème de société, parce qu’à part ledit projet de société, la République ne dispose aujourd’hui d’aucun autre système pour aider les citoyens tout en leur transmettant les valeurs républicaines.

Et là aussi, le verre est certes à moitié vide mais tout aussi à moitié plein de réformes à mener. Disons les choses ainsi : Qui sait établir un diagnostic juste accroît ses chances de guérison.

SAMI Youssouf, Master 1 Administration Générale ENAM / Niamey & Master 2 Gestion de Projets BEM / Dakar. 

Commentaires   

-2 #1 socle 13-08-2017 11:45
Ton speech est riche mais tu es entrain de precher dans le desert! Issoufou a su aiguiser l'appetit des gens et il a tout le peuple dans sa poche!
Répondre | Signaler à l’administrateur
+3 #2 Délégué CNPC victime 13-08-2017 12:55
Politique de l'emploi zéro!Rien ne marche au Niger et l'horizon s'assombrit davantage,Allah ya guera!
Répondre | Signaler à l’administrateur
-4 #3 Ahmed Kaocen 14-08-2017 09:55
le Pays pour vous dire s'est heurter à une rude descente de l’économie mondiale, vouloir ramener ceci à un pays serait une terrible et malhonnête considération, alors laisser moi vous dire que nous en avons fait du chemin mais seulement qu'il en reste encore. le Président nous a promis et ses promesse tiennent vraiment
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #4 PourLeNiger 15-08-2017 18:19
Réponse en provenance du commentaire précédent de Ahmed Kaocen :
le Pays pour vous dire s'est heurter à une rude descente de l’économie mondiale, vouloir ramener ceci à un pays serait une terrible et malhonnête considération, alors laisser moi vous dire que nous en avons fait du chemin mais seulement qu'il en reste encore. le Président nous a promis et ses promesse tiennent vraiment


Mon frere, il faut surtout eviter de justifier nos difficultes par la conjoncture mondiale.
Dis moi, quelles mesures le gougernement du Niger a pris pour reduire les couts de son fonctionnement?
Le Niger a t il besoin de cette fourmiere de ministres?
Pourquoi avoir augmenter le nombre de De[mot censuré]s et leurs salaires et avantages?
Pourquoi ces investissements inutiles et surfactures (Monuments des rond points, Niamey Niala, Dosso Sogha, Agadez...)?
De grace soyons patriotes et non partisants!!!
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #5 malik 16-08-2017 20:13
Réponse en provenance du commentaire précédent de Ahmed Kaocen :
le Pays pour vous dire s'est heurter à une rude descente de l’économie mondiale, vouloir ramener ceci à un pays serait une terrible et malhonnête considération, alors laisser moi vous dire que nous en avons fait du chemin mais seulement qu'il en reste encore. le Président nous a promis et ses promesse tiennent vraiment
D autre pays on vue leur économie accroître et d autre leur situation amélioré svp leur machin sur facturé c es pas sa l avenir
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #6 Moctar hassane 18-08-2017 21:03
Le Niger qu Allah nous viennent en aide ça ne va pas vraiment
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (septième partie)

13 octobre 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (septième partie)

Parlons à présent du  rapport de l’agent public avec le bien public afin de clore cette série de contributions sur l’Administration Publique, qui nous a permis de soulever  non seulement...

L’aveu spontané du CNDP

3 octobre 2017
L’aveu spontané du CNDP

La dernière réunion du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) a eu pour objet l’émission d’un avis simple sur les candidatsretenus au Poste du Président et du Vice-Président de la...

Brève réflexion sur l’institution des programmes budgétaires au Niger

27 septembre 2017
Brève réflexion sur l’institution des programmes budgétaires au Niger

Le Conseil des Ministres de l’UEMOA a un introduit, en 2009, un changement qualitatif dans la gestion des politiques budgétaires et comptables des Etats membres à travers l’adoption « d’un paquet...

Les quelques points positifs du bilan de Guri

26 septembre 2017
Les quelques points positifs du bilan de Guri

Dans mon article précédent « Devons-nous rappeler à Guri que la gestion de l’Etat est une science ! », j’ai souligné que le bilan de Guri est négatif.  En effet, lorsqu’on rapporte...

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Cinquième partie)

22 septembre 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Cinquième partie)

Un pays se construit sur la solidarité générationnelle, chaque génération a le devoir de passer le témoin à la  génération suivante afin que celle-ci puisse continuer ce combat permanent. Ainsi,...

Non le Conseil National du Dialogue Politique (CNDP) n’est pas une coterie ni un malheureux banquet entre politiciens !

19 septembre 2017
Non le Conseil National du Dialogue Politique (CNDP) n’est pas une coterie ni un malheureux banquet entre politiciens !

Dimanche, le Gouvernement a tenté de réunir le Conseil national du dialogue politique (CNDP). C’est plutôt un échec qui aura été échafaudé, cette réunion ayant foiré, parce que l’un des...