mardi, 22 août 2017
Flash Infos
IPF KAOURA MATAMEYE : Rentrée scolaire cycle supérieur et moyen le 04 septembre 2017.| IPF KAOURA MATAMEYE : Rentrée scolaire cycle élémentaire le 02 octobre 2017.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

ASPORT Banner 960X230

Exe Caroussel-800x333px-Tabaski

HAROUNA BALLA SALISSOU

La Loi n° 2016-43 du 06 décembre 2016, portant loi de finances pour l’année budgétaire 2017, a équilibré le budget général de l’Etat, en recettes et en dépenses, à un montant de 1 809,49 milliards de FCFA.

Le rapport provisoire sur l’exécution de  budget général de l’Etat à la fin de Mars 2017, montre un résultat sombre de la finance Publique Nigérienne.

A fin mars 2017, les recettes du budget général de l’Etat ont été recouvrées à hauteur de 211,93 milliards pour des prévisions annuelles de 1 809,49 milliards, soit un taux de réalisation de 11,71%.  Comparé à la même période en 2016, le niveau de réalisation des recettes du budget général a connu une baisse de 30,03 milliards

Les ressources extérieures comprennent les dons et legs et les emprunts extérieurs.Au 31 mars 2017, le montant total décaissé au titre de ces ressources s’établit à 32,66 milliards pour des prévisions annuelles de 815,41 milliards, soit un taux de réalisation de 4,00%

A fin mars 2017, le montant total des recouvrements des recettes internes a atteint 179,27 milliards sur des prévisions de 994,08 milliards, soit un taux de réalisation de 18,03%, représentant 84,59% des recettes totales réalisées.  Comparé à la même période en 2016, le niveau de réalisation des recettes internes a connu une baisse de 40,87 milliards

Les recettes fiscales sont les revenus provenant des impôts et des taxes prélevés par l’Etat sur le tissu économique.

Au niveau de recouvrement de ces recettes a été assuré par :

 - la Direction Générale des Douanes (DGD) pour 66,10 milliards, dont 27,44 milliards d’exonération, sur des prévisions annuelles de 383,84 milliards, soit 17,22%.

   - la Direction Générale des Impôts (DGI) pour 110,44 milliards sur des prévisions annuelles de 571,04 milliards, soit 19,34%. 

Les recettes non fiscales  

Elles sont constituées essentiellement des produits divers recouvrés par la Direction Générale du Trésor et de la Comptabilité Publique (DGTCP) et la DGI. Le montant total recouvré à fin mars 2017 s’élève à 2,89 milliards pour des prévisions annuelles de 23,43 milliards, soit un taux de réalisation de 12,33%. Ce montant est composé de 0,88 milliard recouvré par la DGI et 2,01 milliards recouvré par la DGTCP.

Les dépenses de personnel sont composées des salaires civils et militaires ainsi que de leurs accessoires. A fin mars 2017, le niveau d’exécution de cette catégorie de dépenses a atteint 22,74%, correspondant à 61,64 milliards sur des prévisions annuelles de 271,01 milliards.  

Les investissements de l’Etat sont constitués de l’équipement des administrations (matériels et mobiliers) et des projets et programmes. A la fin du mois de mars 2017, le montant total réalisé a atteint 55,72 milliards sur des prévisions annuelles de 997,12 milliards, soit un taux d’exécution de 5,59%, incluant les dépenses fiscales au titre de la DGD. Comparativement aux crédits libérés, ce taux est de 10,44%.  

Comparé à la même période en 2016, le niveau d’exécution des dépenses d’investissement a connu une baisse de 108,39 milliards, soit 66,05%. Les investissements de l’Etat sont financés soit sur ressources propres, soit sur ressources extérieures (ANR et Emprunts).

Au regard de ces résultats, le constat sont le suivant :

-les dépenses des personnels pour le premier trimestre sont supérieures aux dépenses d’investissement. L’investissement public continu de décroitre, ce déficit de réflexion est à la fois le résultat Calamiteuse de pouvoir Public

-le faible niveau de mobilisation des ressources internes  et principalement externes

Pour assainir les financespubliques au Niger, nous proposons :

Création d’un office Nigérien des Recettes (ONR), cette structure va permettre de mobiliser davantage de recettes, d’améliorer le climat des affaires et va contribuer à instaurer la transparence dans la gestion des finances publiques et de parvenir à la tolérance zéro en matière de corruption.

Le recouvrement des taxes par les banques, gage d’un gain de temps pour les opérateurs économiques, de transparence et de sécurité pour les recettes de l’Etat

 Les déclarations en ligne, gage de modernité et de facilité pour les opérateurs économiques

L’éducation du contribuable à travers des émissions télé et radio éducatives, des forums de contribuables et d’autres actions de terrain

Augmentations de la TVA  sur certains produits de luxe à 30 % notamment chocolat, Tabac et les boissons alcoolisées 

Relancer  l’investissement public, qui est la clé de reprise économique. L’investissement sur le capital humain notamment à l’innovation, au dynamisme entrepreneurial

Réduire les dépenses public : contractualiser l’emploi à la fonction public, réduire les subventions aux institutions public à caractère administrative, réduire à la moitié les fond politiques des dirigeant et aux partis politiques

 HAROUNA BALLA SALISSOU 

Commentaires   

0 #1 Michigan 23-07-2017 21:18
A Actuniger.com...Qui est ce Mr. et quelle est sa fonction? Je suis pas journaliste, mais le bon sense me dit qu'on ne peut pas afficher la photo d'un individu sans pour autant ecrire son nom et son titre quand meme. You guys should know better I presume.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Zaîro 24-07-2017 10:05
Michigan ne soit pas trop dur, il y'a son nom ( HAROUNA BALLA SALISSOU) juste au bas du texte. Ah le Niger ou allons nous.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Blackmarket 24-07-2017 10:09
TVA à 30% sur les produits de luxe... En quoi les produits cités sont-ils de luxe?
Et la taxe sur la fortune? Je pense que c'est aux plus riches de combler les trous.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #4 Mai HAKURI 24-07-2017 13:00
Une analyse peu rationnelle et plus catalogue que réaliste dans les solutions pour sortir le pays de l’ornière ..Réduction des dépenses publiques suffit en elle comme mesure idoine de stabiliser la situation chaotique de nos finances .Mais pour la contractualisation de la fonction publique même au pays de SMITH chantre du capitalisme les spécialistes ne penseront jamais à de telles mesures.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #5 Moussa 24-07-2017 16:28
:lol: :lol: :lol: Il a bien aimé cet paragraphe de son cours de finances publiques alors il l'a copié et collé.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #6 Dan Kasa 01-08-2017 17:07
C'est certainement sa Moussa,il s'est impringné de son cour de finance publique.
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

WhatsApp_Image_2017-08-10_at_17.39.38.jpeg

 

 

Exe photo--600x600px-Promo-3G

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Devons-nous rappeler à Guri que la gestion de l’Etat est une science !

15 août 2017
Devons-nous rappeler à Guri que la gestion de l’Etat est une science !

Lorsque nous attirions l’attention de Guri sur l’efficience des dépenses et investissements publics, certains nous qualifiaient d’opposants. Pourtant nous ne faisions qu’apporter nos droits de regards, nos contribution et analyse...

Président Issoufou style de management : Le verre toujours à moitié vide et à moitié plein…

12 août 2017
Président Issoufou style de management : Le verre toujours à moitié vide et à moitié plein…

Le Président Issoufou a sûrement appris à ses amis, proches et collaborateurs qu’avec l’Etat, le pouvoir ne se trouve nulle part qu’ailleurs qu’au Palais et à la Présidence de la...

Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Deuxième partie)

12 août 2017
Quelle alternative face à la décrépitude de l’Administration Publique Nigérienne ? (Deuxième partie)

  Après avoir abordé la semaine passée l’affairisme, la corruption et la concussion auxquels se livrent quotidiennement les Agents de l’Etat à ciel ouvert. Véritables gangrènes pour l’Administration Publique et...

Neymar, Djibril et autres migrants dans le SAHEL

9 août 2017
Neymar, Djibril et autres migrants dans le SAHEL

La police l’a trouvé dans une rue du quartier Dan Gao de Niamey. Lui, né il y a quelque semaines de cela, un paquet de couches et des habits de...

Le Carnaval des Indépendances, des Conférences Nationales Souveraines et des Tables Rondes : LE NIGER FACE A SON DESTIN

9 août 2017
Le Carnaval des Indépendances, des Conférences Nationales Souveraines et des Tables Rondes : LE NIGER FACE A SON DESTIN

  Actualité    oblige.  Je  diffère  la  rédaction  de ma  série  de Géopolitique  sur  le Panafricanisme  ,  Mythe  ou  Réalité  pour  me  consacrer  cette  fois  ci , aux  évènements  qui  ont...

LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER, S.E ISSOUFOU MAHAMADOU, EXCELLENCE LES NIGÉRIENS NE MÉRITENT POINT UNE TELLE INDIFFÉRENCE

7 août 2017
LETTRE OUVERTE AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE DU NIGER, S.E ISSOUFOU MAHAMADOU,  EXCELLENCE LES NIGÉRIENS NE MÉRITENT POINT UNE TELLE INDIFFÉRENCE

Monsieur le président vous êtes beaucoup trop entouré, Vous l’êtes tellement que le mur humain que vous aviez choisi de vous entourer vous cache non seulement la vue mais aussi...