mardi, 24 septembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

WhatsApp Image 2019 08 28 at 18.43.25

Atelier Afd Bis

Le mardi 6 Août au 9 Août, la salle des Conférences de l’hôtel Homeland de Niamey a abrité la cérémonie de lancement des travaux d’un atelier de dialogue pour la préparation des stratégies du programme à présenter, en janvier 2020, au Partenariat mondial pour l’éducation (PME).

Il s’agit d’une rencontre de dialogue, de discussions et d’échanges entre le gouvernement, les partenaires techniques et financiers (PTF) du secteur de l’éducation, les collectivités décentralisées et la société civile active en éducation. L’atelier a réunit les experts, cadres et représentants des principaux acteurs engagés dans le processus, à savoir le Fonds des nations unies pour l’enfance (UNICEF) ;  l’Agence française de développement (AFD) ; les ministères de la Jeunesse et des Sports, de l’Enseignement primaire et secondaire ; la Cellule d’appui à la mise en œuvre le Programme sectoriel éducation (CAMOS), les PTF et les établissements publics actifs dans le secteur, ainsi que les collectivités et associations engagées dans la promotion de l’éducation au Niger. Selon la représentante résidente de l’Unicef au Niger, cheffe de file des partenaires techniques et financiers du secteur de l’éducation, l’atelier s’inscrit dans le cadre de la démarche commune entre tous les acteurs impliqués, vers la soumission de la requête du financement de la requête du Niger auprès du Partenariat mondiale pour l’éducation  (PME). « Cet atelier revêt un caractère hautement important. Il servira de cadre de dialogue et de discussionsde l’ensemble des parties prenantes par rapport aux choix inscrits dans le draft du plan de présentation », a indiqué au lancement de l’atelier, Dr Félcité Tchibindat, qui a tenu à saluer et féliciter l’ensemble des ministères et leurs cadres respectifs pour le travail accompli, ainsi que les partenaires pour leur soutien et leur mobilisation. La représentante de l’Unicef au Niger a également réaffirmé, « l’engagement et le soutien des partenaire techniques et financiers à accompagner le gouvernement et tous les acteurs dans ce processus d’élaboration du Plan de transition de l’éducation, dont cet atelier est le maillon ». 

Dr Felicite Tchibindat atelier AFD

Dr Félicité Tchibindat (micro à la main), représentante de l’Unicef au Niger

Dr Félicité Tchibindat, représentante de l’Unicef au Niger et cheffe de file des PTF du secteur de l’éducation : « Ensemble nous allons échanger sur ces choix contenus dans le draft du plan de transition, déterminer une vision commune et définir une théorie de changement qui reflétera les mutations souhaitées en vue de faire du système éducatif  nigérien, un système inclusif et équitable. Un système dans lequel tous les enfants du Niger, où qu’ils soient nés, quel que soit leur sexe ou leur condition économique, aient accès à une éducation de qualité et qu’ils puissent avoir la possibilité d’apprendre tout au long de leur vie ».

Une enveloppe de 85 millions de dollars mobilisable pour le Niger d’ici 2020

C’est le ministre de la Jeunesse et des Sports, M. Kassoum Moctar,  qui a présidé la cérémonie officielle d’ouverture de l’Atelier. Dans le discours qu’il a prononcé à cette occasion, le ministre a rappelé les différentes étapes qui ont précédé la tenue du présent atelier, les enjeux pour le Niger d’accéder au financement du PME, et le chemin qui reste à parcourir. « Le Programme mondial pour l’éducation (PME), dans son courrier de 2018 a annoncé au Gouvernement du Niger, que celui-ci dispose d’une enveloppe de 85,1 millions de dollars mobilisable d’ici 2020 » a indiqué le ministre Kassoum Moctar, qui a tenu à souligner  que, «  la mobilisation des fonds du PME est un long processus et un cheminement collectif pour le secteur ». Le représentant du gouvernement a aussi saisi l’occasion pour remercier les partenaires, notamment l’UNICEF et l’AFD, avant d’ajouter que les étapes jusque-là franchies, ne sont que préliminaires et avec cet atelier, vont débuter les échanges sur l’élaboration même du programme. D’où l’importance de la rencontre de Niamey qui s’annonce décisive pour la suite de la démarche devant aboutir à la présentation de la note finale au PME, prévue le 21 janvier 2020.

Kasssoum Moctar Atelier AFD

Kassoum Moctar, ministre de la Jeunesse et des Sports : « Je renouvelle la volonté ferme du gouvernement à faire évoluer le secteur de l’Education afin qu’il contribue durablement à la croissance de notre pays. Il s’agira en effet pour les prochains mois, de tenir le calendrier et de mener les réformes ambitieuses inscrites au Plan de transition du secteur sur les trois prochaines années. La détermination des ministères est totale et nous sollicitons l’engagement de tous ».

Intervenant à son tour, Mme Fodi Halima, vice-présidente du Cadre de concertation des organisations de la société civile active en éducation (CC/OSC/AE), a tenu à réaffirmer « leur engagement à soutenir, du mieux que [nos] structures respectives le peuvent, le plan de transition élaboré avec [notre] pleine implication, afin de permettre au système éducatif nigérien de sortir des ornières et répondre véritablement aux besoins éducatifs des millions d’enfants ». Elle a rappelé que cette position a été du reste, exprimée par le Cadre des organisations de la société civile, au Groupe local des partenaires de l’éducation (GPLE), un rappel qui selon Mme Fodi Halima, « permet de lever les préjugés, de taire la mauvaise presse et de replacer le débat dans la droite ligne de collaboration voulue par PME ».

Mme Fodi Halima, vice-présidente du Cadre de concertation des organisations de la société civile active en éducation (CC/OSC/AE) :  « Nous fondons l’espoir qu’une fois le plan de transition adopté, de voir le gouvernement renforcer et maintenir la stratégie du dialogue tout au long du processus de sa mise en œuvre et ce, avec l’ensemble des acteurs afin que chacun de nous, dans sa parcelle de responsabilité et conformément à son devoir, puisse apporter des appuis pour solutionner les éventuelles difficultés qui seraient constatées ». 

Le Plan de transition Education (PTE) : une opportunité pour le Niger

Les travaux de l’atelier ont duré quatre (4) jours, qui ont été scindés en deux principales parties dont la première a duré une journée. Les participants ont ainsi pu prendre connaissance et mené des discussions participatives sur les stratégies et choix opérés dans le draft du Plan de transition Education (PTE). L’atelier a a donc véritbalement constitué une étape décisive  dans la suite du processus, qui avait auparavant débuté avec les travaux de diagnostic sectoriel et la présentation du rapport d’état du système éducatif qui a été faite en novembre 2018, et qui s’est poursuivi avec la réalisation d’un modèle financier pour le secteur et la préparation du plan de transition du secteur. Ce dernier a été à son tour présenté aux participants, et a servit de base pour les échanges et le dialogue afin qu’aucun aspect pour une éducation de qualité ne soit négligé.

Dans l’allocution qui a été prononcée au nom du directeur par intérim de l’AFD au Niger, Franck Leroy, son représentant Jean Christophe Maurin, a rappelé la place importante qu’occupe l’éducation dans les politiques de développement du Niger depuis l’an 2000. Il s’est félicité de la qualité du partenariat et des échanges qui existent entre le gouvernement, les partenaires techniques et financiers ainsi que les autres acteurs du secteur de l’éducation, soulignant qu’il va permettre de déposer, en janvier 2020, une requête de financement auprès du secrétariat du PME. L’objectif est d’obtenir l’allocation annoncée de 85 millions de dollars américains, qui sera destinée à appuyer la mise en œuvre du plan de transition de l’éducation et de la formation (PTE). « L’exercice de formulation du programme du PME est étroitement lié à la préparation du Plan de transition », a mis en avant  le représentant du bureau de l’AFD à Niamey, avant de rappeler que le plan de transition a été lancé en 2018 avec l’appui de l’UNICEF.

Jean Christophe Maurin, représentant du directeur par intérim de l’AFD au Niger, Franck Leroy : « L’AFD a été désignée en juin 2018 par le Niger et les partenaires techniques et financiers du secteur pour être l’Agent partenaire du financement PME. Elle est donc chargée de réaliser avec le gouvernement, la préparation de la requête et d’assurer la supervision de la mise en œuvre des 85,1 millions de dollars américains qui transiteront par le Fonds Commun Sectoriel Education. Le programme du PME sera essentiel pour faire bouger les lignes dans les domaines de l’équité, de la qualité des apprentissages et de l’efficience. Les résultats sont évalués à travers des indicateurs ».

Au sortir de leurs travaux, les échanges ont permis aux participants d’opérer un choix consensuel autour des principaux objectifs ambitieux mais réalistes, qui permettront d’enclencher une dynamique collective des stratégies de mise en œuvre du Plan de transition de l’éducation 2020-2022. Une note conceptuelle devrait être validée et envoyée au PME le 16 Août prochain, et pour les prochains mois, sur la base des travaux réalisés, il sera élaboré une stratégie globale, concertée et consensuelle et déterminée pour soumission finale au Partenariat mondiale pour l’éducation (PME), le 21 janvier 2020.

Il convient de noter que le Plan de transition ne couvre qu’une période réduite de trois (3) ans, en raison notamment des difficultés posées par les incertitudes sur les données, dont les indicateurs serviront de base d’évaluation du programme. Le constat clairement établi par toutes les parties prenantes est que le système éducatif national étant aujourd’hui dans une situation critique à tous les égards, son redressement devra passer par des politiques inédites dont la mise en œuvre demandera une évolution sensible des pratiques de gouvernance du secteur. Ainsi, sur les trois ans, le plan de transition entend préparer les conditions de cette évolution, ainsi que d’initier et d’expérimenter quelques politiques nouvelles, dont les diagnostics donnent une idée assez claire et dont on peut espérer des premiers résultats assez rapides. Autant dire que le plan de transition (PTE) du Partenariat mondial pour l’Education (PME) est une véritable  opportunité pour les perspectives de développement du Niger, qui entend mettre tout en œuvre pour sa réussite au regard des défis et surtout des enjeux pour le pays.

A.K.M (Actuniger.com)

 

Commentaires  

+2 #1 Djibo Gounbo 11-08-2019 21:30
Le Niger vit dans une illusion en pensant que les partenariats rendront son système éducatif Plus efficace. Quel est le pays au monde que la Banque Mondiale a permis de développer ? Aucun car ce n’est pas là son objectif.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Momo 11-08-2019 21:35
Bazoum ne peut être Président du Niger que si la MRN reste intact. Or on connait tous le coté versatile des oiseaux comme Albadé, STJ, Seini pour ne citer que ceux ci
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #3 banda réni 12-08-2019 20:03
Le Niger vit dans une illusion en pensant que les partenariats rendront son système éducatif Plus efficace. Quel est le pays au monde que la Banque Mondiale ou la France ont permis de développer ? Aucun car ce n’est pas là son objectif.Notre système éducatif se meurt avec des réformes mal engagées, non adaptées au contexte du pays et souvent élaborées à la hâte.Ce soit disant plan de transition est une farce, une escroquerie voire même une incapacité de l' État à développer notre école.tous ceux qui sont à cet atelier , porteront les responsabilités aujourd'hui ou un peu plus tard.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Pierre 19-08-2019 22:01
L'article n'apporte aucune information sur le plan lui même. les déclarations d'un tel ou un tel ne nous intéressent pas. Que contient le plan ? C'est ça l'information dont on a besoin.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 M.sami doudoua 20-08-2019 23:05
Vraiment,le systéme educatif nigérien est tordueux,car laleur performence est faible ,l'efficience aussi ,d'une part ,et d'autres part comme les acteurs (enseignants,conseillers pedagogiques ,inspecteurs ...)tous contiennent des lacunes,qui sont liées au l'insuffisance de savoir ,et savoir faire qui concernent l'education en generale ,et l'enseignement en particulier .de la part de l'etat ,il y'a toujours le narcecisme sur me recrutement des personnels dans le cadre educatif.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

DOC_UA19.jpg

Top de la semaine

Publier le 23/09/2019, 13:38
concours-des-douanes-les-candidats-diplomes-de-l-ena-se-prononcent CONCOURS OFFICIERS DES DOUANES  En septembre 2018, le Ministère des Finances, à travers 8...Lire plus...
Publier le 23/09/2019, 13:29
fermeture-des-frontieres-du-nigeria-coup-d-arret-ou-crash-test-pour-la-zlecaf-et-l-eco Le Président Issoufou Mahamadou du Niger est, selon toute vraisemblance, le plus affecté par la...Lire plus...
Publier le 23/09/2019, 11:56
il-faut-passer-de-la-parole-aux-actes-le-temps-est-a-l-action-nos-engagements-immediats-conditionnent-la-survie-de-l-humanite-declare-le-president-issoufou-mahamadou Le Président de la République,  SEM Issoufou Mahamadou, Président de la Commission Climat pour la...Lire plus...
Publier le 21/09/2019, 22:31
sonidep-alio-toune-nouveau-dg-ibrahim-nomao-repeche-a-l-arse Après trois années comme Directeur général de la Société nigérienne des produits pétroliers (SONIDEP),...Lire plus...
Publier le 21/09/2019, 22:09
loi-des-finances-2020-le-budget-de-l-etat-arrete-a-2-236-milliards-de-fcfa Le Conseil des ministres du vendredi 20 septembre a adopté le projet de loi portant loi de finances...Lire plus...
Publier le 20/09/2019, 20:25
reamenagement-du-gouvernement-hassoumi-massaoudou-a-la-presidence-kalla-moutari-et-issoufou-katambe-echangent-leurs-maroquins Le président de la République, chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, a procédé, ce vendredi 20...
Publier le 23/09/2019, 13:38
concours-des-douanes-les-candidats-diplomes-de-l-ena-se-prononcent CONCOURS OFFICIERS DES DOUANES  En septembre 2018, le Ministère des Finances, à travers 8...
Publier le 23/09/2019, 13:29
fermeture-des-frontieres-du-nigeria-coup-d-arret-ou-crash-test-pour-la-zlecaf-et-l-eco Le Président Issoufou Mahamadou du Niger est, selon toute vraisemblance, le plus affecté par la...
Publier le 20/09/2019, 12:17
criminalite-les-braqueurs-des-clients-de-banques-et-plusieurs-bandes-criminelles-mis-hors-d-etat-de-nuire-par-la-police La Direction de la police judiciaire (DPJ) a procédé, ce vendredi 20 septembre à Niamey, à la...
Publier le 19/09/2019, 16:13
permis-biometrique-malgre-les-revelations-de-la-halcia-un-scandale-encore-etouffe Dans un communiqué daté du 18 décembre et portant la signature de son secrétaire générale, Attaoulahi...
Publier le 20/09/2019, 19:21
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-20-septembre-2019 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 20 septembre 2019, dans la salle habituelle des...
Publier le 20/09/2019, 12:17
criminalite-les-braqueurs-des-clients-de-banques-et-plusieurs-bandes-criminelles-mis-hors-d-etat-de-nuire-par-la-police La Direction de la police judiciaire (DPJ) a procédé, ce vendredi 20 septembre à Niamey, à la...
Publier le 20/09/2019, 20:25
reamenagement-du-gouvernement-hassoumi-massaoudou-a-la-presidence-kalla-moutari-et-issoufou-katambe-echangent-leurs-maroquins Le président de la République, chef de l’Etat, Issoufou Mahamadou, a procédé, ce vendredi 20...
Publier le 20/09/2019, 19:02
exclusif-orange-niger-sauvee-de-la-liquidation-judiciaire-un-champion-national-a-l-horizon-avec-des-actifs-nigeriens Après un premier échec, un accord a été trouvé entre Orange Niger et ses créanciers, ce qui sauve...
Publier le 20/09/2019, 18:36
douanes-le-colonel-abdallah-harouna-remplace-oumarou-petitot-a-la-direction-generale Les douanes nigériennes ont un nouveau patron. Il s’agit de M. Abdallah Harouna, inspecteur principal...

Dans la même Rubrique

Concours des douanes: les candidats diplômés de l'ENA se prononcent

23 septembre 2019
Concours des douanes: les candidats diplômés de l'ENA se prononcent

CONCOURS OFFICIERS DES DOUANES  En septembre 2018, le Ministère des Finances, à travers 8 arrêtés différents, a lancé un concours de recrutement direct pour le compte de la Douane. Déjà...

Exclusif : Orange Niger sauvée de la liquidation judiciaire, un champion national à l’horizon avec des actifs nigériens

20 septembre 2019
Exclusif : Orange Niger sauvée de la liquidation judiciaire, un champion national à l’horizon avec des actifs nigériens

Après un premier échec, un accord a été trouvé entre Orange Niger et ses créanciers, ce qui sauve l’opérateur du dépôt de bilan, avec la procédure en cours au niveau...

Douanes : le colonel Abdallah Harouna remplace Oumarou Petitot à la direction générale

20 septembre 2019
Douanes : le colonel Abdallah Harouna remplace Oumarou Petitot à la direction générale

Les douanes nigériennes ont un nouveau patron. Il s’agit de M. Abdallah Harouna, inspecteur principal des douanes, qui a été nommé Directeur général des douanes, lors du conseil des ministres...

Criminalité : les braqueurs des clients de banques et plusieurs bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

20 septembre 2019
Criminalité : les braqueurs des clients de banques et plusieurs bandes criminelles mis hors d’état de nuire par la police

La Direction de la police judiciaire (DPJ) a procédé, ce vendredi 20 septembre à Niamey, à la présentation à la presse, de plusieurs réseaux de malfaiteurs, qui ont été démantelés...

Permis biométrique : malgré les révélations de la Halcia, un scandale encore étouffé ?

19 septembre 2019
Permis biométrique : malgré les révélations de la Halcia, un scandale encore étouffé ?

Dans un communiqué daté du 18 décembre et portant la signature de son secrétaire générale, Attaoulahi Zakaouanou, le ministère des Transports a annoncé la reprise, à partir du lundi 23...

Député Oumarou Abdourahamane : « Nous rejetons avec la dernière énergie toute monnaie dont l’objectif n’est pas de libérer l’Afrique francophone du joug néocolonialiste de la France »

15 septembre 2019
Député Oumarou Abdourahamane : « Nous rejetons avec la dernière énergie toute monnaie dont l’objectif n’est pas de libérer l’Afrique francophone du joug néocolonialiste de la France »

La section nigérienne de l’organisation « Urgences Panafricanistes », lancée par l’activiste controversé, Kémi Séba, a organisé une manifestation contre la « Françafrique » et le « Franc CFA », le samedi 14 septembre à la...