mardi, 24 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

Us Army Africa-min

La chaîne de télévision CNN a obtenu davantage de détails dans l'attaque qui a fait quatre morts dans les rangs de l'armée américaine, soulignant une potentielle complicité entre villageois et État islamique.

CNN a obtenu de nouveaux détails sur l'embuscade de mercredi dans le Niger, une attaque qui a fait quatre morts et deux blessés.

Cette nouvelle information provient d'entretiens préliminaires que des responsables militaires américains ont menés avec des survivants de la fusillade, informations communiquées à CNN par un responsable de la défense américaine.

L'équipe dirigée par les Bérets verts a déclaré qu'ils venaient de terminer une réunion avec les dirigeants locaux et qu'ils retournaient à leurs camionnettes non-blindées quand ils ont commencé à échanger des coups de feu avec des armes légères, des mitraillettes et des grenades propulsées par fusée.

Les villageois complices

Certains des soldats qui ont assisté à la réunion avec les dirigeants locaux ont déclaré qu'ils soupçonnaient les villageois de retarder leur départ, de les faire attendre, des actions qui ont amené certains d'entre eux à soupçonner que les villageois auraient été complices de l'embuscade le responsable de la défense.

Alors que les soldats assistaient à la réunion avec les dirigeants du village local, le reste de l'équipe de 12 hommes attendait dehors, gardant les véhicules que les troupes américaines utilisaient. L'embuscade d'une cinquantaine de combattants affiliés à l'Etat islamique a eu lieu tandis que les deux groupes de soldats américains étaient encore séparés, ce qui signifie qu'ils se sont produits pendant ce que l'un des officiels a qualifié de "point le plus vulnérable".

Alors que leurs véhicules explosent autour d'eux, des soldats américains, y compris de multiples bérets verts, s'enfuis pour se mettre à l'abri et armés seulement de fusils, commençant à riposter en tuant certains des militants attaquants.

Au cours de la fusillade, l'un des membres de l'équipe qui a été tué, le sergent La David Johnson, s'était séparé du reste du groupe. Les fonctionnaires ne savent toujours pas comment Johnson a été séparé. Son corps a disparu pendant près de 48 heures.

Évacués par l'armée française

Des responsables américains ont déclaré jeudi à CNN que des hélicoptères militaires français Super Puma avaient évacué les Américains blessés et ceux qui avaient été tués au combat.

Des avions d'attaque militaires français se sont également rendus dans la région pour tenter de soutenir le personnel américain sur le terrain, mais plusieurs responsables ont déclaré à CNN que le gouvernement nigérien n'autorise pas les frappes aériennes sur son territoire.

Plusieurs responsables ont déclaré que l'administration Trump s'entretenait avec le gouvernement nigérien pour une éventuelle action militaire américaine imminente pour riposter au groupe de militants qui a tué les soldats américains.

Les autorités ont également déclaré que l'armée française mène une enquête pour recueillir des informations sur les auteurs de l'attaque.

Une porte-parole du ministère français de la Défense a déclaré jeudi que les troupes françaises de la force antiterroriste Barkhane basée au Tchad voisin ont été impliquées dans une opération au Niger. Elle a dit que l'opération était menée par le Niger avec les troupes françaises les soutenant.

Une enquête est ouverte

"Nous avons des informations sur le groupe qui l'a fait, leur disposition et ainsi de suite et les organisations appropriées à l'intérieur des États-Unis creusent plus profondément dans cela et prendront les mesures appropriées si nécessaire", chef d'état-major de l'armée, le général Mark Milley, a déclaré aux journalistes lundi en marge de la réunion annuelle de l'Association des États-Unis à Washington.

"Nous sommes résolus et vigoureux dans nos efforts pour aller après ceux qui nous ont attaqués", a déclaré le colonel Mark Cheadle, porte-parole du Commandement de l'armée américaine, aux journalistes du Pentagone vendredi par téléphone.

L'incident soulève des questions sur la qualité des renseignements utilisés par l'armée américaine pour évaluer la menace dans cette partie reculée du Niger.

VOA Afrique avec Actuniger.com

Commentaires   

+3 #1 Hama + 11-10-2017 18:48
Ce n'est pas étonnant. Ce qui est plus étonnant c'est la manière dont les choses sont gérées. Les complicités locales ont été le fort des terroristes et tout ce qui va avec. Aussi le fait que 4 américains perdent la vie n'est pas fortuite. Regardez les stars mais dans les terrains de gueure les plus difficiles perdre 4 américains en même temps est difficile. Donc la situation est géopolitique. Pas seulement la complicité locale mais...
Répondre | Signaler à l’administrateur
+8 #2 Colombo 11-10-2017 19:11
Arretez de raconter n'importe quoi et accuser de pauvres villageois qui n'ont personne pour les deféndre!!..Seuls 4 personnes étaient au courant de l'heure, la date et du lieu de l'opération lancée par les fds et les forces spéciales américaines pour mettre hors d'état de nuire al-Saharawi et sa bande de terroristes: le PR, le CMA, les Américains et l'officier de renseignement français de liaision de Barkane à la Présidence de la République. Un d'entre ces 4 a vendu la mèche: QUI parmi ces 4 a intéret à attirer les fds+les forces spéciales US dans un guet happens? Posez-vous la question
nb:..comme par hasard, des hélicoptères militaires français Super Puma (qui étaient dans les environs!) avaient évacué les Américains blessés et ceux qui avaient été tués au combat...
Répondre | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Mai gaskiya 11-10-2017 22:45
Foutaise
Répondre | Signaler à l’administrateur
-6 #4 BAHZOUMIY 11-10-2017 22:47
moi Bahzoum gouverneur du grand desert nigerien je veut devenir president. j'etais agent de kadafi pour 25000 dollars mensuel. et j'ai finance le pnds avec sa.je faisais dormir IM a sebha dans les fermes de mes cousins quand il etait sans le sous. aujourd'hui je controlre une kyrielle de hommes armees. d'ailleus recemment j'ai envoye Barka sidimmi dans le sud lybien pour qu'il fassedes declarations qui vont m'attirer la sympathie des europeens.la suite....
Répondre | Signaler à l’administrateur
-4 #5 TMM 12-10-2017 03:03
Quelques bombes sur quelques villages et croyez moi il n y aura plus de complicite. Laissez les americains se venger , on doit leur accorder la liberte de bombarder au moins pour une fois
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #6 Maïgani 12-10-2017 08:25
Je suis choqué par ce article qui parle de 4morts, faisant allusion aux soldats americains unuquement. Les soldats nigeriens tombé sur le lieu de l’attaque ne sont pas des victimes.? Une vie d’un americain n’a pas plus de valur que la vie d’un nigerien.
Concernant la supposée complicité des populations locales,meme si cela est vrai (pour ma part je doute la dessus) pensez vous que ce soit de plein gré ou par peur de represaille? Que feriez vous pour protéger les populations qui vous donneront des infos sur les terroristes? Si c’est gens vous informent, ils deviennent la cible et s’ils ne le font pas, ils sont complice.
Mais si je me refère a la valeur de la vie du nigerien pour les occidentaux, je dirais que les infos ont plus de valeur. Je déteste le terrorisme sous toutes ses formes: venant des extrémistes comme des états qui se croient tout permis.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+3 #7 Maïgani 12-10-2017 08:49
Réponse en provenance du commentaire précédent de TMM :
Quelques bombes sur quelques villages et croyez moi il n y aura plus de complicite. Laissez les americains se venger , on doit leur accorder la liberte de bombarder au moins pour une fois

Ceux qui cautionnent la mort d’innocents ont beaucoup de points en commun avec ceux qui les tuent. Même s’il ya eu complicité, qu’en est il des innocents? Prudence mon frère...
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #8 Blackmarket 12-10-2017 09:52
"CNN a obtenu de nouveaux détails sur l'embuscade de mercredi dans le Niger,..." pendant que ORTN ne fout rien a part me soutirer illégalement des sous chaque mois via la facture de nigelec qui me surtaxe. Pfff!
Répondre | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Bali 12-10-2017 12:42
Pourquoi il n'est nullement fait cas de la présence des militaires nigériens à ladite réunion avec les villageois ?, encore moins de leur évacuation par l'armée française.
Aussi, les USA, vont réagir contre qui ?. Les vrais terroristes ce sont les militaires français et il faut les anéantir entièrement de notre pays. ils ont déjà détruit le Mali et la Centrafrique, c'est le tour du Niger. Qu'Allah maudisse la france.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #10 Labizé 13-10-2017 10:12
Très simple cette analyse concernant les français il suffit de regarder l'exemple du Rwanda après le génocide comprenant l'implication de la France dans leur malheur ont purement et simplement déconnecté leur pays de toute relation avec ce pays qui ne fait que des malheureux dans leurs anciennes colonies... Les vrais Terroristes ce sont les Français et les blacks en veste qui les lèches les couilles pour rester dans un semblant de luxe et un pouvoir digne d'un feuilleton de Souké & Siriki :lol: :lol: :lol:
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #11 lom 15-10-2017 23:47
Idiot
Réponse en provenance du commentaire précédent de Colombo :
Arretez de raconter idiotn'importe quoi et accuser de pauvres villageois qui n'ont personne pour les deféndre!!..Seuls 4 personnes étaient au courant de l'heure, la date et du lieu de l'opération lancée par les fds et les forces spéciales américaines pour mettre hors d'état de nuire al-Saharawi et sa bande de terroristes: le PR, le CMA, les Américains et l'officier de renseignement français de liaision de Barkane à la Présidence de la République. Un d'entre ces 4 a vendu la mèche: QUI parmi ces 4 a intéret à attirer les fds+les forces spéciales US dans un guet happens? Posez-vous la question
nb:..comme par hasard, des hélicoptères militaires français Super Puma (qui étaient dans les environs!) avaient évacué les Américains blessés et ceux qui avaient été tués au combat...
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Interview du Ministre d'Etat, suite a l'attaque contre la gendarmerie d'Ayourou

23 octobre 2017
Interview du Ministre d'Etat, suite a l'attaque contre la gendarmerie d'Ayourou

Le Ministre d'Etat, Ministre de l'Intérieur, de la sécurité Publique, de la Décentralisation, des Affaires Coutumières et Religieuses, Mohamed Bazoum a effectué une visite de travail à Ayerou, région de...

MÉDIAS : La journaliste Samira Sabou mise à la porte par l’ONEP

23 octobre 2017
MÉDIAS : La journaliste Samira Sabou mise à la porte par l’ONEP

La journaliste Samira Sabou en service à l’Office national d’édition et de presse (ONEP) a été mise à la porte de la société publique qui édite le quotidien gouvernemental « Le...

Le Niger en a assez d’accueillir tous les migrants subsahariens que l’Algérie rejette

23 octobre 2017
Le Niger en a assez d’accueillir tous les migrants subsahariens que l’Algérie rejette

Le Niger n’apprécie pas le rapatriement dans son pays des migrants subsahariens qui tentent de rejoindre l’Europe par l’Algérie. Les autorités notent l’expulsion la semaine surpassée de 955 migrants ouest...

Décryptage des secrets du mil : une percée scientifique majeure avec des chercheurs de l’ICRISAT au Niger

23 octobre 2017
Décryptage des secrets du mil : une percée scientifique majeure avec des chercheurs de l’ICRISAT au Niger

Pour de plus amples informations, veuillez s’il vous plaît contacter: La Représentation de l’ICRISAT au Niger, Harobanda, route de Torodi, BP 12404 Niamey, Niger, Tel : +227 20315656/20722626 et prendre...

Le chef de village de Tongo Tongo arrêté pour "complicité" dans l' embuscade meurtrière

22 octobre 2017
Le chef de village de Tongo Tongo arrêté pour "complicité" dans l' embuscade meurtrière

Le chef d'un village du sud-ouest du Niger, où huit soldats nigériens et américains ont été tués dans une embuscade au début du mois, a été arrêté pour "complicité" avec...

Budget satanique de 2018 : Le front social en ébullition

22 octobre 2017
Budget satanique de 2018 : Le front social en ébullition

Au Niger, le consommateur, bien que représentant le groupe économique le plus important, reste le maillon faible de la chaine de consommation. Sa protection s’impose au regard de sa situation...