jeudi, 19 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

leve-du-corps Me Kader Chaibou

De son vivant il a marqué d'une pierre son passage dans la grande famille judiciaire. Me Kader Chaibou n'est plus de ce monde. Cet avocat émérite, juge constitutionnel puisqu'il est conseiller à la Cour constitutionnelle depuis le 25 mars 2015 s'est éteint le samedi. Il retourne ainsi à son Créateur après avoir vécu pendant soixante-trois (63) ans dans ce bas-monde. Outre la toge, Me Kader Chaibou, manie aussi la plume en tant qu'écrivain. C'est dire à quel point le défunt a eu une vie professionnelle bien remplie et riche de bons souvenirs, comme l'a dit son collègue Narey Oumarou de la Cour constitutionnelle, dans son oraison funèbre lors de la levée de corps de l'illustre disparu.

Etaient présents à la levée de corps le Premier ministre par intérim, M Abouba Albadé, ministre d'Etat, ministre de l'Agriculture et de l'Elevage, la présidente de la Cour constitutionnelle et des membres de ladite institution, des membres du gouvernement, ceux de la grande famille judiciaire du Niger et nombreuses personnalités et autres anonymes venus rendre un dernier hommage à l'illustre disparu et l'accompagner dans sa dernière demeure. Dans l'oraison funèbre qu'il a lue, M Narey Oumarou a parlé de la vie professionnelle du défunt. «Une vie qui est un exemple pour les confrères», dit–il car, Kader Chaibou était d'une générosité irréprochable qui lui «permettait d'apporter à ses clients les conseils attendus de lui. C'était un homme qui «excitait la reconnaissance », a dit le conseiller Narey Oumarou paraphrasant Ciceron.
Mais la générosité n'est qu'une des multiples qualités de Me Kader Chaibou. Il en a beaucoup qui suscitaient l'admiration de ses pairs et de ses proches. Ce passionné de l'écriture, maitrisant la langue de Molière est aussi un écrivain qui a écrit des romans et livres, pleins de finesse et de sensibilité. « Ses mots deviendront les nôtres et nous ressentirons l'émotion qu'il a voulue ainsi faire passer » a dit M. Narey Oumarou. Parlant du passage de Me Kader à la Cour constitutionnelle, M. Narey Oumarou a indiqué que Kader n'a pas tardé à s'adapter à l'œuvre de construction de la jurisprudence constitutionnelle pour avoir su prendre activement part au combat pour le droit constitutionnel en montrant et démontrant son talent de juriste pendant ses interventions lors des débats au sein de la cour. Pour Narey Oumarou, le défunt fut un homme qui ne manquait pas d'accomplir des «belles actions par le courage et sans espoir de récompense".
L'orateur a souligné l'engagement total de Me Kader lors des longues journées de travail pendant la période électoral passée. La mort de Kader Chaibou est une perte énorme pour la famille judiciaire du Niger, les parents, amis et connaissances. Il a laissé un vide qui «n'est pas prêt d'être comblé» a dit Dr. Narey Oumarou qui une fois de plus s'est référé à un autre grand écrivain pour décrire ce que le décès de Kader Chaibou est pour lui. «Un seul être vous manque et tout est dépeuplé» fait de citation. «Mais ne soyez pas tristes, ne soyons pas tristes, Me Kader Chaibou a fait son chemin et accompli sa destinée», a lancé Narey Oumarou, pour consoler les collègues, parents, amis et connaissances qu'il laisse tout de même orphelins. «Cher collègue Me Kader Chaibou, ta disparition nous laisse orphelins. Mais sache que tu laisses un grand vide chez tous les membres de la Cour constitutionnelle qui t'appelaient affectueusement ''Doyen''. Nous prions pour que Dieu le Tout Puissant t'accueille dans son paradis » a conclu le conseiller Narey Oumarou.

Zabeirou Moussa(onep)

Commentaires   

-3 #1 cc banza 07-08-2017 15:29
C'est a ds jours comme ceux la que nous devons toujours penser quand nous posons des actes. Que retenir de ce kader chaibou sinon qu'il a ete membre d'une CC qui a contribue a la demolition de la democratie nigerienne et l'installation d'un regime d'ususrpateur.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-1 #2 ColonNoir 09-08-2017 20:09
Réponse en provenance du commentaire précédent de cc [mot censuré] :
C'est a ds jours comme ceux la que nous devons toujours penser quand nous posons des actes. Que retenir de ce kader chaibou sinon qu'il a ete membre d'une CC qui a contribue a la demolition de la democratie nigerienne et l'installation d'un regime d'ususrpateur.

Ne penses tu pas avoir contribué a la demolition de la democratie en allant pas votez toi meme? C'est une fuite de responsabilité que de ne pas aller voter et une contribution a tout ce que cela a entrainé. Donc d'une facon ou d'une autre toi aussi est contributeur de ce que tu appelles "usurpation".
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #3 Dotty 09-09-2017 06:07
SED :(EX-DEC) Shipper's Export Declaration 货主出口报关单.


Feel free to surf to my web page ... 新万博: http://podgw.com/
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Expulsion des étudiants nigériens de l’IAI du Gabon : L’image du pays en jeu

17 octobre 2017
Expulsion des étudiants nigériens de l’IAI du Gabon : L’image du pays en jeu

Dans une correspondance en date du 11 Octobre 2017 adressée à la direction générale de la Documentation et de l’Immigration, l’Institut Africain de l’Informatique (IAI) du Gabon a décidé d’expulser...

Reddition des repentis des ex-combattants de Boko Haram dans la région de Diffa: les choses évoluent !

17 octobre 2017
Reddition des repentis des ex-combattants de Boko Haram dans la région de Diffa: les choses évoluent !

Il est un truisme de rappeler que la région de Diffa fait l'objet de cible et d'attaque des éléments du groupe terroriste Boko Haram depuis le 6 février 2015 avec...

Nigeria: ouverture d'un procès de masse concernant près de 1670 membres présumés de Boko Haram !

15 octobre 2017
Nigeria: ouverture d'un procès de masse concernant près de 1670 membres présumés de Boko Haram !

Selon les informations diffusées par RFI, les premières condamnations sont tombées hier vendredi 13 octobre 2017. Dans le cadre de ce procès, 45 peines d'emprisonnement ont été prononcées selon le...

Manifestations à l’Université de Niamey : Origines et enjeux sécuritaires

13 octobre 2017
Manifestations à l’Université de Niamey : Origines et enjeux sécuritaires

Résumé Le mois de septembre coïncide avec la rentrée académique au niveau Universitaire. A l’Université de Niamey, c’était le 04 septembre que les Etudiants étaientcenséseffectuer leur rentrée[1], cependant, celle-cifut «...

Attaque de Tongo-Tongo : l’armée américaine soupçonne des complicités locales et n’écarte pas une réponse appropriée

11 octobre 2017
Attaque de Tongo-Tongo : l’armée américaine soupçonne des complicités locales et n’écarte pas une réponse appropriée

La chaîne de télévision CNN a obtenu davantage de détails dans l'attaque qui a fait quatre morts dans les rangs de l'armée américaine, soulignant une potentielle complicité entre villageois et...

«Tayi Tawri» : les Nigériens vont devoir davantage se serrer la ceinture !

11 octobre 2017
«Tayi Tawri» : les Nigériens vont devoir davantage se serrer la ceinture !

Conjoncture oblige et pressé par ses partenaires financiers, le gouvernement nigérien s’est engagé dans une véritable opération de ressources internes. Des mesures annoncées pour le prochain exercice budgétaire vont se...