lundi, 21 août 2017
Flash Infos
IPF KAOURA MATAMEYE : Rentrée scolaire cycle supérieur et moyen le 04 septembre 2017.| IPF KAOURA MATAMEYE : Rentrée scolaire cycle élémentaire le 02 octobre 2017.| ........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

ASPORT Banner 960X230

Exe Caroussel-800x333px-Tabaski

synaceb cause 16-02-2017

DECLARATION DE PRESSE DE CAUSE-NIGER/ SYNACEB

Réunie ce jour 14juillet 2017, à l’effet de se prononcer sur la suite donnée aux requêtes adressées en référé au conseil d’Etat sur la lettre circulaire relative à l’évaluation obligatoire des enseignants contractuels craie en main et la note de service portant résiliation des contrats des enseignants contractuels de la DREP/A/PLN/EC de Tillabéry, la coordination nationale de la synergie d’action CAUSE Niger-SYNACEB fait la déclaration dont la teneur suit :

Pour rappel la synergie d’action CAUSE Niger-SYNACEB a assigné en référé le ministère de l’enseignement primaire au conseil d’Etat en date du 7juillet 2017 pour l’annulation des documents administratifs cités ci-haut car contraires aux lois en vigueur dans notre pays.
Contre toute attente, le conseil d’Etat déclare irrecevable les deux requêtes aux motifs fallacieux qu’il n’ya pas d’urgence et d’adresse des sièges des structures et que la synergie n’a pas mandat de représenter les enseignants concernés par la résiliation des contrats.
Au vu de la clarté des deux requêtes, la synergie CAUSE Niger-SYNACEB était en droit d’attendre une décision claire précisant, la légalité ou l’illégalité des actes administratifs incriminés.
Hélas ! La synergie d’action CAUSE Niger-SYNACEB est plus que contrariée d’entendre que le conseil d’Etat ne trouve pas d’urgence pendant que les lois de la République sont délibérément violées par le Ministre Marthé avec l’onction du Président de la République.
En effet, comment le conseil d’Etat peut-il ignorer les dispositions claires de l’article 158 déterminant les modalités d’évaluation des agents contractuels de la fonction publique et de l’article 182 du statut général de la fonction publique qui détermine les conditions de résiliation du contrat de travail d’un agent contractuel de l’Etat ? Aussi, comment le juge peut-il nier la qualité d’un syndicat à défendre ses militants? Enfin, comment le juge peut-il nier l’urgence lorsque la volonté manifeste du gouvernement est de réduire lâchement et cyniquement l’effectif des enseignants contractuels pour cause de son incapacité à faire face au paiement de leur salaire? Pour preuve, à ce jour les enseignants contractuels attendent encore le pécule du mois de juin.
Au vu de tout ce qui précède, la coordination nationale de la synergie d’action CAUSE Niger-SYNACEB :
- Félicite et encourage, les enseignants qui ont su résister aux intimidations de l’administration et ce à tous les niveaux ;
- réaffirme son opposition farouche à l’organisation de l’évaluation telle que se propose de l’organiser d’autorité le Ministre Marthé ;
- rassure les enseignantes et les enseignants de sa détermination à conduire les luttes pour la défense des droits des enseignants illégalement résiliés sur simple instruction verbale du Ministre en charge de l’éducation ;
- Lance un vibrant appel aux enseignants surveillants des épreuves de cette évaluation illégale à s’abstenir d’être complice de cette mascarade inédite qui ne vise qu’à discréditer le corps enseignant ;
-demande à l’ensemble des camarades de boycotter cette évaluation illégale ;
instruit l’ensemble des structures déconcentrées CAUSE Niger-SYNACEB à prendre des mesures appropriées pour empêcher la tenue de cette évaluation illégale.
Enfin, la coordination nationale de CAUSE Niger-SYNACEB rend le gouvernement seul et unique responsable des perturbations inévitables du système éducatif nigérien et leurs conséquences graves, du fait de leur entêtement de violer délibérément les lois qui régissent l’évaluation des agents de l’Etat.
Vive le Niger, 
vive la synergie d’action CAUSE Niger-SYNACEB, 
la lutte continue.
Fait à Niamey le 14 Juillet 2017


Pour la CAUSE Niger Pour le SYNACEB

Les co- coordonnateurs et  Le Secrétaire Général

Alio Hassane Samna

Mounkaïla Halidou

Ibrahim Saliya

Commentaires   

0 #1 bagague 17-07-2017 10:22
Vous dites à vos camarades de s'abstenir de l'évaluation et de suivre vos maudits mots d'ordre de boycott.Le mois passé,j'ai vu une enseignante veuve qui n'a pu subvenir aux besoins de ses orphelins parce qu'elle avait suivi vos mots d'ordre insouciants de grève et que finalement son salaire a été coupé de moitié,pendant que vous détournez les cotisations syndicales de ces mêmes camarades.Pauvre Halidou,si tu es aujourd’hui véhiculé et que tu prends de plus en plus du poids,c'est sur le dos de te camarades que tu susse et mange.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #2 Barney 19-07-2017 04:40
Hi guys! Who wants to chat with me? I have profile at HotBabesCams.com, we can chat, you can watch me live for
free, my nickname is Anemonalove: https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg , here is my
photo:

https://3.bp.blogspot.com/-u5pGYuGNsSo/WVixiO8RBUI/AAAAAAAAAFA/JWa2LHHFI2AkHParQa3fwwHhVijolmq8QCLcBGAs/s1600/hottest%2Bwebcam%2Bgirl%2B-%2BAnemonalove.jpg
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

WhatsApp_Image_2017-08-10_at_17.39.38.jpeg

 

 

Exe photo--600x600px-Promo-3G

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

EDUCATION : La prochaine rentrée scolaire menacée de perturbations (Syndicats)

17 août 2017
EDUCATION : La prochaine rentrée scolaire menacée de perturbations (Syndicats)

DECLARATION  DE PRESSE CAUSE-NIGER & SYNACEB Réunie ce jour, mercredi 16 Aout 2017, à l’effet d’apprécier les annonces faites par le ministre de l’enseignement primaire, après la proclamation solennelle des...

Test d’évaluation de niveau des enseignants : 18.947 admis sur les 56.444 évalués

11 août 2017
Test d’évaluation de niveau des enseignants : 18.947 admis sur les 56.444 évalués

Le Ministre de l’Enseignent Primaire, de l’Alphabétisation, de la Promotion des Langues Nationales et de l’Education civique  M.Daouda Mamadou Marthé a animé ce vendredi à Niamey, un point de presse...

BTS d'État - session 2017 : 5408 candidats à la conquête du précieux diplôme professionnel

6 août 2017
BTS d'État - session 2017 : 5408 candidats à la conquête du précieux diplôme professionnel

Les examens du Brevet de Technicien Supérieur (BTS) d'Etat ont débuté hier dans les treize jury repartis dans quatre centres. Le ministre de l'enseignement supérieur, de la recherche et de...

Situation socio académique à l’UAM : les étudiants élisent domicile dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs

25 juillet 2017
Situation socio académique à l’UAM : les étudiants élisent domicile dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs

Les étudiants de l’université Abdou Moumouni de Niamey étaient ce matin dans les locaux du ministère des enseignements supérieurs, de la recherche et de l’innovation pour un sit-in en vue d’exiger...

Non-paiement des bourses : le comité exécutif de l’UESNF lance un ultimatum au gouvernement

21 juillet 2017
Non-paiement des bourses : le comité exécutif de l’UESNF lance un ultimatum au gouvernement

-Vu l’acte n°27 de la conférence nationale souveraine portant reconnaissance juridique de l’USN. -Vu l’article n°34 de la constitution de la république du Niger reconnaissant et garantissant le droit syndical....

Enseignement supérieur : SWISS UMEF UNIVERSITY ouvre ses portes au Niger

20 juillet 2017
Enseignement supérieur : SWISS UMEF UNIVERSITY ouvre ses portes au Niger

 La cérémonie inaugurale qui marque le lancement officiel des activités de cette nouvelle université a été d’abord la conférence de presse organisée par les responsables à l’hôtel Soluxe de Niamey...