jeudi, 19 octobre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

C RentreePrgr-ACTUNiger

Forfait-Albarka 1200X500px-min

BAZOUM DSC 0097

Sauf rebondissement de dernière minute, Actuniger est en mesure de vous confirmer que le prochain premier ministre du Niger sera Mohammed Bazoum, l’actuel ministre d’Etat en charge de l’intérieur et président du PNDS Tarraya, le parti au pouvoir.

Bazoum, un proche parmi les proches du président Issoufou Mahamadou, va donc succéder à Birgi Raffini en poste depuis l’avènement en 2011 du régime de la Renaissance. Après avoir battu le record de longévité à ce poste, « le sage Birgi » va devoir céder son poste sans aucun regret puisqu’il a lui-même et à maintes reprises, fait part de sa volonté de débarrasser le plancher afin de permettre au président d’insuffler une nouvelle dynamique à l’action gouvernementale. D’autant qu’il a mal digérer certains coups de poignards qui lui ont été sournoisement adressés, de la part de certains de ses amis politiciens tant de la majorité que de l’opposition, des partenaires avec qui, l’administrateur au long cours à eu à manœuvrer durant presque toute sa carrière professionnelle et politique. On se rappelle qu’à plusieurs reprises, le PM a eu à sortir de ses gongs pour montrer que « c’est aussi du sang rouge qui coule dans ses vaines » !

Mohamed Bazoum est donc en instance de prendre la direction du gouvernement à l’occasion du prochain remaniement ministériel qui interviendra dans les prochains jours ou prochaines semaines. Aucune date ni aucune échéance n’a pour le moment été fixée mais le remaniement se fera probablement d’ici le prochain congrès ordinaire du PNDS Tarraya prévu pour se tenir en décembre prochain après plusieurs reports.

Les consultations ont déjà démarré pour la composition de la prochaine équipe gouvernementale et pour son entrée en scène, Bazoum entend faire les choses en grand. Si rien n’est encore arrêté en attendant la fin des tractations politiciennes, nous savons d’ores et déjà que le prochain cabinet sera composé d’une trentaine de membres. La majorité des ministres en poste vont revenir mais il y’aura beaucoup de départs tant dans les rangs du PNDS que des autres alliés de la majorité MRN.

L’enjeu est de taille en effet tant pour le président Issoufou Mahamadou que pour son poulain Bazoum Mohamed. Pour le chef de l’Etat, c’est le remaniement de la dernière chance dans le sens qu’il va falloir se donner les moyens de gérer la situation politique et socioéconomique actuellement assez critique mais aussi atteindre les objectifs de son programme de Renaissance, acte I et II réunis.

L’enjeu est plus stratégique pour Bazoum qui va devoir se poser en « présidentiable » et donc mettre toutes les cartes de son coté pour non seulement amplifier ses chances de succéder à Issoufou Mahamadou mais aussi et avant tout de garder la main sur le parti présidentiel. D’autant plus que ce ne sont pas des ambitions opposées qui manquent au sein même de l’entourage du président de la République et du PNDS ainsi que de certains alliés. Le pari est assez risqué mais Bazoum peut compter sur le noyau dur du PNDS, les camarades avec qui ils ont, lui et son ami Issoufou Mahamadou, façonné le PNDS de sa création à la consécration politique avec l’arrivée au pouvoir après presque vingt années d’attente pour ne pas dire d’opposition. Il s’agit désormais de le maintenir, comme l’aurait dit Machiavel, et c’est tout le véritable enjeu pour les « roses » qui savent plus que personne qu’il est inutile de prendre certains risques en misant par exemple sur d’autres profils. Un tien vaut mieux, dit-on, que deux demain tu l’auras et l’histoire politique du pays, assez récente d’ailleurs, est là pour le rappeler à ceux qui seraient tenter par le chant de certaines sirènes. C’est un avantage à l’actif du philosophe Bazoum et sur lequel il entend bien s’appuyer.

Ces considérations politiques et politiciennes n’empêchent pas pour autant au président du PNDS d’élargir son champ d’influence et depuis quelques temps, il multiplie les consultations tout azimuts avec différentes personnalités politiques du pays afin d’avoir un angle de vue d’ensemble. Un préalable prudent  avant qu’il ne se jette dans sa nouvelle aventure politique. En fin tacticien de la politique nigérienne, Bazoum Mohamed sait plus que personne, qu’on ne met pas tous ses œufs dans un même panier. Au cas où…

Voilà en tout cas ce qui met fin à certaines rumeurs sur une quelconque mésentente entre le Président et son successeur à la tête du PNDS et aussi du fait que Bazoum n’ait pas pris la présidence du comité « Zinder Saboua » qui constitue son fief électoral... et qui explique encore comment il s’est démené pour que sa région natale soit colorée en rose avec le score du PNDS qu’on sait aux dernières élections même s’il faudrait relativiser au regard des conditions dans lesquelles se dont déroulées les différents scrutins de 2016… Mais là n’est plus le sujet du jour.

Sans verser dans les traditionnelles, « sources crédibles » ou « proches du dossier ayant requis l’anonymat », actuniger confirme encore et une fois de plus et sauf changement de dernière heure, que Bazoum Mohamed sera le prochain premier ministre et chef du gouvernement du Niger.

Du reste, avant les vacances, le PR et son futur PM ont convenu du cap à donner à l’orientation gouvernementale et surtout réitérer un engagement de Issoufou à Bazoum, lequel datait d’ailleurs d’il y a longtemps …

A.Y.B

Actuniger.com

Commentaires   

+8 #1 Moi 07-09-2017 10:49
Que Dieu Bénisse le Niger et son peuple

Amen
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Issiaka 07-09-2017 11:22
pour réussir avec certitude, le prochain gouvernement doit ramener les bons cadres dans certaines administrations clés qu'ils ont chasser de leurs postes sans raisons avec des faux PV. C'est à dire ceux qui ont booster la réussite financière du premier mandat.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Balida Dama 07-09-2017 12:21
Que Dieu choissise le meilleur pour le Niger. Bazoum malgré son tempéramenent est un visionneur ce qui fait de lui un fidèle compagnon du Président
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #4 espoir 07-09-2017 12:59
Que Dieu choisisse le meilleur pour le Niger et son peuple, Amine!
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Abdallah 07-09-2017 14:29
Corruption impunité et mauvaise gouvernance...voilà les maux que guri accepte. Birgi ou Bazoum ? Là n'en est pas le défi
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #6 sacko 07-09-2017 14:53
:roll: :D :lol: ;-) :-) 8) :-| :-* :oops: :sad: :cry: :o :-? :-x :eek: :zzz :P :roll: :sigh:
Répondre | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Momo 07-09-2017 15:22
Bazoum aux commandes à la primature. Que Dieu fasse que cela arrive!
Seulement, une chose est claire : il y aura pas bcp de degats dans le futur gouvernement.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #8 maman sani 07-09-2017 18:46
qui vous a dit que Issoufou s'en ira à la fin du mandat? l'homme prépare son Tazarcé nouvelle formule (Tazarcé Intellectuel). Il a le soutien ferme de Macron contrairement au vieux Tandja que Sarkozy avait driblé.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #9 Kelawaye 07-09-2017 19:41
Pauvre pays jamais le niger n'a été malmené qu'a l'arrivée de Gouri
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #10 cocorico 07-09-2017 20:21
Réponse en provenance du commentaire précédent de Balida Dama :
Que Dieu choissise le meilleur pour le Niger. Bazoum malgré son tempéramenent est un visionneur ce qui fait de lui un fidèle compagnon du Président

Dieu a tourne le dos au niger le jour ou charlie, un mecreant est devenu president.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #11 Sanick 07-09-2017 21:05
L'heure du travail a sonné, c'est ça le Niger. Quand vous êtes arrivé au pouvoir, vous avez le droit de faire des conneries pendant 7ans. L'année à laquelle vous allez vous ressaisir et commencer à travailler afin de pouvoir bien préparer votre "tazarce"
Répondre | Signaler à l’administrateur
+1 #12 pauvre pays 08-09-2017 01:36
Réponse en provenance du commentaire précédent de cocorico :
Réponse en provenance du commentaire précédent de Balida Dama :
Que Dieu choissise le meilleur pour le Niger. Bazoum malgré son tempéramenent est un visionneur ce qui fait de lui un fidèle compagnon du Président

Dieu a tourne le dos au niger le jour ou charlie, un mecreant est devenu president.

et un alcolique ivrogne devenu ministre des affaires religieuses d'un pays a 98% musulman
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #13 Killman 08-09-2017 13:14
En acceptant d'être nommé premier ministre, bazoum dira adieu à la présidence. Le premier sera grillé par la mauvaise gestion de issoufou ce qui constituera une occasion pour ce dernier de l'écarter.,
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #14 jeunesse 08-09-2017 14:10
Espérons qu'il saura tenir sa langue
De toute façon birgi est le seul à pouvoir succéder à Guri car il est respecté par tous
Quant à bazoum massoudou...ils ne ont pas su gagner le respect du peuple.que Dieu aide le niger
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #15 dan dawra 09-09-2017 10:12
je ne pense pas que Bazoum sera désigné et ne sera pas non plus le candidat naturel du Guri pour 2021.Je vois plutôt une campagne de presse des partisans de bazoum notamment ceux de zinder et une façon de forcer la main à Issoufou.selon des rumeurs proches des renaissants,Bazoum et Issoufou ne se fréquentent plus,dans ces conditions,je ne vois pas comment il va être nommé premier ministre.
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #16 dan madarounfa 09-09-2017 12:05
dan dawra, vous avez parfaitement vu juste. Mis pour arriver a cette conclusion il faut reflechir avec sa tete, ce que les nigeriens ne savent plus faire depuis l'iirruption de guri dans leur vie quotidienne. Il vous souviendra que seyni omar, albade, kalla moutari et tinni de l'AN etaient partis ensemble a la mecque par vol special presente comme une invitation des saoudiens. Loin d'etre un pelerinage, ce voyage d'affaire etait juste destine a rassembler les soutiens de mahamdou issoufou pour seceller un pacte sacre sur les lieux saints pour se soutenir dans la perspective de 2021. Ceux qui n'ont pas fait le deplacement etait exclu du pacte donc les bazoum et autres ne font plus partie du plan de sucession de issoufou. La question que je me pose est de savoir ce que gagne le MNSD dans un tel arrangement qui est contraire a ses interets. Wait and see
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #17 bramini 13-09-2017 14:03
Réponse en provenance du commentaire précédent de pauvre pays :
Réponse en provenance du commentaire précédent de cocorico :
Réponse en provenance du commentaire précédent de Balida Dama :
Que Dieu choissise le meilleur pour le Niger. Bazoum malgré son tempéramenent est un visionneur ce qui fait de lui un fidèle compagnon du Président

Dieu a tourne le dos au niger le jour ou charlie, un mecreant est devenu president.

et un alcolique ivrogne devenu ministre des affaires religieuses d'un pays a 98% musulman
pourtant un fornicateur invétéré de réputation mondiale a eu le privilège d'être à la primature de ce pays à une certaine époque
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #18 ACA 13-09-2017 17:10
Bazoum PM c'est le mérite, il est le n°1 a bien défendr son parti et la démocratie au Niger souvent dans des situation très complex et difficil. Persone n'est dira le contrair
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #19 TILA 13-09-2017 17:20
Réponse en provenance du commentaire précédent de ACA :
Bazoum PM c'est le mérite, il est le n°1 a bien défendr son parti et la démocratie au Niger souvent dans des situation très complex et difficil. Persone n'est dira le contrair

JE SUIS DACCOR ACA FO RECONAITR IL A TT FAI PR SON PARTI
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #20 Moustapha 14-09-2017 12:50
C'est une bonne chose car l'homme à de l'ambition
Répondre | Signaler à l’administrateur
0 #21 Bouzouwa 21-09-2017 07:38
Rancunier comme Issoufou, il n'existe pas encore.Il ne va jamais s'entendre avec Bazoum.C'est fini.C'est foutu pour lui.Bazoum quittera le PNDS; c'est tres clair.
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Fin la visite du Président de la République dans quatre pays : « Ce périple a été très fructueux et dans les prochains mois nous allons noter des retombées »

18 octobre 2017
Fin la visite du Président de la République dans quatre pays : « Ce périple a été très fructueux et dans les prochains mois nous allons noter des retombées »

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a indiqué que le périple qui l’a conduit à Djibouti, en Australie (visite d’Etat), en Indonésie (visite d’Etat) et...

Le Niger après Issoufou : Les visées chimériques de STJ

16 octobre 2017
Le Niger après Issoufou : Les visées chimériques de STJ

Après les visées chimériques de Nouhou Mahamadou Arzika, c’est au tour de Sanoussi Tambari Jackou (STJ) de partager les siennes en donnant les noms des hommes qui gouverneront le Niger...

Célébration du deuxième anniversaire du MPR-Jamhuriya : Albadé Abouba appelle à l’Unité Nationale

16 octobre 2017
Célébration du deuxième anniversaire du MPR-Jamhuriya : Albadé Abouba appelle à l’Unité Nationale

La quatrième force politique du Niger, le Mouvement Patriotique pour la République (MPR-Jamhuriya) a célébré ce 15 octobre 2017, le deuxième anniversaire de sa création. Les activités marquant cet événement...

Niger/Communication anti gouvernementale : Brigi sur le grill … Issoufou à bout portant !

13 octobre 2017
Niger/Communication anti gouvernementale : Brigi sur le grill … Issoufou à bout portant !

Une voix attribuée au Premier Ministre Brigi Rafini échangeant avec un collaborateur, fait depuis le 30 septembre « le buzz sur les médias sociaux », notent des journaux au Niger. Dans ce...

Visite de travail et d'amitié de SEM. Issoufou Mahamadou, à Perth (Australie Occidentale) : S'inspirer des riches expériences en matière d'exploitation des ressources minières

12 octobre 2017
Visite de travail et d'amitié de SEM. Issoufou Mahamadou, à Perth (Australie Occidentale) : S'inspirer des riches expériences en matière d'exploitation des ressources minières

Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, en visite de travail et d’amitié, en Australie, a rencontré, mercredi, 11 octobre 2017, à Perth,  en Australie  Occidentale...

Des membres du Gouvernement à Zinder pour les préparatifs de la Fête Tournante du 18 Décembre 2018

11 octobre 2017
Des membres du Gouvernement à Zinder pour les préparatifs de la Fête Tournante du 18 Décembre 2018

Les Ministres de l’Equipement  Kady Abdoulaye, des Domaines et de l’Habitat, Maman Waziri et  celui  de la Ville,  Salah Habi  étaient le week-end dernier à Zinder, dans  le cadre des...