dimanche, 24 septembre 2017
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

ASPORT Banner 960X230

Forfait-Albarka 1200X500px-min

Brigi Rafini photo Actuniger

Le Gouvernement du Niger a suivi avec étonnement l’information relayée sur RFI dans son émission "Appels sur l’actualité" du vendredi 25 août 2017 faisant état d’une plainte contre l’Etat du Niger sur une supposée somme versée pour livrer un des fils Kadhafi, en l’occurrence Saadi Kadhafi ayant trouvé refuge à Niamey après les événements de 2011 en Libye.

Le Gouvernement du Niger déplore la légèreté avec laquelle ces allégations sont relayées par les médias d’une manière générale et tient à rappeler qu’il a accordé l’asile au fils Kadhafi pour des raisons humanitaires. Toute chose qui exigeait de lui qu’il s’abstienne de tout comportement ou acte pouvant nuire aux relations de bon voisinage qui unissent le Niger et les nouvelles autorités libyennes.

À l’épreuve des faits, il est apparu que ces consignes de neutralité n’ont pas été respectées par le fils Kadhafi. En effet, à plusieurs reprises, les services compétents ont eu à attirer l’attention de Saadi Kadhafi sur la nécessité pour lui de ne pas utiliser le territoire du Niger comme base arrière d’un mouvement insurrectionnel contre les autorités libyennes.

De guerre lasse et après avoir obtenu des garanties sérieuses que Saadi Kadhafi bénéficiera d’un traitement et d’une justice équitables, le Gouvernement du Niger a consenti à le remettre entre les mains des autorités libyennes. C’est le lieu ici de dire avec force qu’il n’a jamais été question de versement d’une quelconque somme à l’Etat du Niger pour le rapatriement du fils Kadhafi.

Du reste, le Gouvernement déplore le non-respect des engagements pris par la partie libyenne quant au sort qui a été réservé au fils Kadhafi après son rapatriement.

En tout état de cause, le Gouvernement du Niger tient à démentir catégoriquement ces allégations dénuées de tout fondement, selon lesquelles il a été "payé la somme de 4 milliards de dollars pour livrer Saadi Kadhafi" et se réserve le droit de porter plainte suite à cette grave accusation.

Fait à Niamey, le 26 août 2017

Le service de presse du Premier ministre

Commentaires   

+7 #1 Hum 27-08-2017 11:50
Cela est un argument trop falacieux , vous avez beaucoup de choses dans la conscience et devant l histoire.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+3 #2 zig 27-08-2017 13:06
Que Dieu nous coorde la chance de voir la fin de l'odieu regime du malefique mahamdou issoufou afin de faire la lumiere sur l'ampleur du mal qu'il a fait au niger et aux nigeriens sans parler du reste du monde.
Répondre | Signaler à l’administrateur
-1 #3 zakou 27-08-2017 14:53
Du reste, le Gouvernement déplore le non-respect des engagements pris par la partie libyenne quant au sort qui a été réservé au fils Kadhafi après son rapatriement.
Tout est dit
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #4 naroua 27-08-2017 15:48
Réponse en provenance du commentaire précédent de Hum :
Cela est un argument trop falacieux , vous avez beaucoup de choses dans la conscience et devant l histoire.

C'est parcequ'ils sont depourvus de conscience qu'ils en sont la avec toutes ces affaires qui vont les poursuivre jusque dans leurs tombes. Inch Allah
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #5 MAIGA One 27-08-2017 19:56
Quel malheur pour le Niger que son image soit tombée si bas avec l'avènement des actuelles autorités! Que de comportements indignes. Il est certain que notre gouvernement n'osera jamais porter plainte! Que DIEU aide le Niger a le dégager de toute calamité abaissant son image.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+2 #6 malik 28-08-2017 00:14
Ce qui prouve une fois encore que Les gouvernant actuel du niger son des amateur et vont certainement finir male
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #7 babague 28-08-2017 09:05
Vous n'êtes qu'un tas de cupides,vous avez livré le fils de quelqu'un qui fut un ami du Niger toute sa vie.Si SAADI KHADAFI avait eu le réflexe de venir se réfugier au Niger,c'était parce qu'il pensait que vous étiez de vrais amis ,que le Niger était sa maison où il pouvait être en sécurité.Hélas!tas d'hypocrites que vous étiez l'aviez livré aux mêmes terroristes qui ont assassiné son père.Vous n'êtes pas plus que ces gens là.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+3 #8 rien 28-08-2017 09:43
le service de presse de la primature n'est pas le gouvernement. Il a un porte parole. Le problème du régime, c'est la communication qui n'est pas bonne.
Répondre | Signaler à l’administrateur
+4 #9 TMM 28-08-2017 10:26
evidement ils avient cru que le fils Kaddafi serait execute des son arrivee , et la il a survecu et il a commence a parler , devoiler les secrets. ce n est qu`un debut, tout va se savoir
ce n est pas une question de communication juste que le soleil est sorti
Répondre | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Forfait-Albarka 600X600px -min

android_actuniger_copie.jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1

Dans la même Rubrique

Blocage du dialogue politique au Niger : La dissolution du CNDP s’impose…

20 septembre 2017
Blocage du dialogue politique au Niger : La dissolution du CNDP s’impose…

Depuis sa création, le Conseil National de Dialogue Politique (CNDP) n’a pas vocation de réunir en son sein des Ulemas ou des Chefs traditionnels ou toute autre structure des forces...

Dialogue politique : Le pouvoir tend la main, l’opposition décline et pose ses conditions

19 septembre 2017
Dialogue politique : Le pouvoir tend la main, l’opposition décline et pose ses conditions

L’opposition politique a une fois de plus boycotté le Dialogue politique en préférant la stratégie de la chaise vide à la réunion préparatoire de la prochaine session du Conseil national...

Réunion du Conseil National de Dialogue Politique sans l’opposition

18 septembre 2017
Réunion du Conseil National de Dialogue Politique sans l’opposition

Le Premier ministre et Chef du Gouvernement Brigi Rafini, également président du Conseil National de Dialogue Politique (CNDP), a présidé, hier dimanche 17 septembre 2017, une réunion restreinte du CNDP...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 SEPTEMBRE 2017

16 septembre 2017
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU VENDREDI 15 SEPTEMBRE 2017

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 15 septembre 2017, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

Cérémonie de prestation de serment du 1er Président de la Cour de Cassation et d’un membre de la Cour Constitutionnelle

15 septembre 2017
Cérémonie de prestation de serment du 1er Président de la Cour de Cassation et d’un membre de la Cour Constitutionnelle

Le Président de la République, Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou a présidé, ce vendredi 15 septembre 2017, la cérémonie solennelle de prestation de serment du 1er Président de la Cour...

INTÉRIEUR: Nomination des SG des préfectures

15 septembre 2017
INTÉRIEUR: Nomination des SG des préfectures

Arrêté n°00639/MISPD/ACR/DGR/DRH du 14 septembre 2017 Portant nomination des Secrétaires Généraux des Préfectures. LE MINISTRE D'ETAT, MINISTRE DE L'INTÉRIEUR, DE LA SÉCURITÉ PUBLIQUE, DE LA DÉCENTRALISATION ET DES AFFAIRES COUTUMIERES...